Carte du climat en Espagne – Climat selon les régions en Espagne

Le climat en Espagne est varié, du fait de la taille du pays on y retrouve différents climats qui cohabitent. La carte dans l’article présente le climat en Espagne selon les régions.

Ci-dessous, la carte présente les différents types de climat en Espagne. Le bleu foncé est pour le climat océanique continental, le bleu clair pour le climat océanique littoral. Le marron concerne le climat montagnard, le vert pour le climat méditerranéen continental et le vert plus clair le climat méditerranéen littoral. Le beige concerne la partie semi-aride. Enfin les petites îles, en bas de la carte représente les Canaries qui ont un climat subtropical.

Carte du climat en Espagne
Carte du climat en Espagne – Crédit photo : Galjundi7

Tableau présentant les températures moyennes en °C dans trois grands villes d’Espagne :

VillesJanvFevMarsAvrilMaiJuinJuilAoutSeptOctNovDec
Madrid56,49,612,215,820,42423,219,6148,95,4
Barcelone7,48,910,614,617,520,923,824,921,817,712,911,2
Séville111215172025292925201517

 

Centre-Meseta – climat en Espagne

La Meseta est une des régions les plus mornes et les moins hospitalières d’Europe. Cela s’explique, en grande partie par son climat. En raison de sa grande superficie, de son altitude et des chaînes montagneuses qui l’entourent, la Mesata possède un climat aux tendances continentales. En hiver, une zone de haute pression atmosphérique se forme sur les hauteurs glacées. Les vents résultants sont froids et secs.

En été, les vents changent de direction, mais ceux qui soufflent de l’intérieur amènent avec eux peu, voire pas, d’humidité. La sécheresse se poursuit donc tout au long de l’année. Un vieux proverbe espagnol illustre bien la teneur du climat de la Meseta. Il dit que Madrid possède, dans l’année,  » six mois d’hiver et six mois d’enfer « .

Les écarts de température sont aussi beaucoup plus importants dans la Meseta que dans les régions côtières. Les jours d’été sont chauds, mais lorsque le soleil se couche les températures chutent rapidement.

En juillet, les écarts de température peuvent atteindre -1° C. Les écarts entre les températures estivales et hivernales sont également très importants. De longues périodes, durant lesquelles la température ne dépasse pas 0°C, sont ponctuées de baisses brutales pouvant atteindre les -9° C. Il est souvent possible de faire du patin à glace dans les jardins de Madrid, même si les patineurs sont peu nombreux. Les automobilistes qui sillonnent les plaines et les montagnes de la Vieille Castille doivent souvent faire face à d’importantes tempêtes de neige.

La chaleur estivale assommante et la sécheresse qui règnent sur la Meseta ne sont pas souvent perturbées par les orages. Il s’avère donc nécessaire d’irriguer la plupart des récoltes de cette région. A défaut d’irrigation le paysage est semi-désertique et ne convient que pour le pâturage. Les couleurs brun et gris dominent cette région imprégnée de poussière. Une couche de vapeur connue sous le nom de  » calina  » réduit souvent la visibilité et vient s’ajouter à la sensation d’inconfort ressentie en été. Il n’est pas surprenant que la Meseta soit une des régions les moins peuplées d’Europe.

Climat aride en Espagne
Climat aride en Espagne – Crédit image : coquijac

Nord – climat en Espagne

Bien que le terrain montagneux pose problème aux habitants du nord de l’Espagne, la région tout entière est très différente de la Meseta. Le climat est océanique en raison de la proximité de la mer et de courants aériens dominants. Les hivers sont doux et humides, alors que les étés sont chauds, mais n’atteignent pas des températures extrêmes. Le Nord est une terre verte, arborée et fertile qui connaît d’importantes chutes de pluie en été. Les vents d’ouest dominants, qui caractérisent les mois d’hiver, apportent plus de 102 centimètres de précipitations par an.

A l’est – climat en Espagne

Le climat en Espagne est varié et cette partie de l’Espagne est caractéristique du Bassin méditerranéen. Il s’agit d’un climat subtropical ou méditerranéen avec des étés chauds et secs et des hivers doux et humides. On rencontre également ce type de climat en Californie central et du sud, au centre du Chili, au sud de l’Afrique et au sud de l’Australie. L’alternance humidité-sécheresse influe sur presque tout l’ensemble de cette région d’Espagne.

Le sud de Cabo de la Nao est de plus en plus désertique. Les températures sont élevées et les précipitations sont si faibles qu’il est nécessaire d’irriguer les champs de blé pour garantir une bonne récolte.

Grâce à l’irrigation, on peut obtenir des récoltes abondantes de canne à sucre, de coton, de mûres, de citrons, de bananes et de dattes. Cependant, l’approvisionnement en eau est sévèrement limité. Pour vivre, de nombreux fermiers doivent compter sur les récoltes d’arbres comme les figuiers, les amandiers, les oliviers et la vigne.

Au sud – climat en Espagne

Tout le sud du pays vit sous l’influence d’un climat méditerranéen et cette région est l’une des plus sèches d’Europe. La température la plus élevée d’Europe,50° C, a été enregistrée à Séville. Les régions montagneuses du sud interceptent généralement suffisamment d’humidité sur les versants ouest pour que le blé, les oliviers et la vigne puissent y pousser. Cependant à l’est et à l’intérieur des terres, les conditions climatiques sont presque désertiques et le recours à l’irrigation devient nécessaire pour permettre aux cultures locales (oranges et autres fruits) de prospérer. Beaucoup d’oranges cultivées dans cette région sont petites et un peu amères. Après ce petit tour d’horizon, j’espère que vous comprenez mieux le climat en Espagne.

Articles en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page