Drapeau de l’Allemagne

Dans cet article vous trouverez un drapeau de l’Allemagne, ce dernier est présenté sous plusieurs formes. Une partie de l’article présente des drapeaux libres de droit, donc à utiliser gratuitement. Pour les autres, une indication vous expliquera où obtenir les différents droits d’auteurs pour les utiliser.

Drapeau de l'Allemagne
Drapeau de l’Allemagne – Droits d’auteur

Drapeau de l’Allemagne libre de droits

Voici le drapeau de l’Allemagne sous plus plusieurs formes, certaines images sont libres de droits, vous pouvez obtenir les autres en allant sur le lien des droits d’auteurs. Vous pouvez découvrir l’ensemble des drapeaux du monde sur cette page.

Allemagne drapeau
Allemagne drapeau – Droits d’auteur
Drapeau de l'Allemagne avec vagues
Drapeau avec vagues – Droits d’auteur
Drapeau de l'Allemagne en rond
Drapeau en rond – Droits d’auteur
Drapeau de l'Allemagne libre de droits
Drapeau libre de droits
Drapeau triangulaire de l'Allemagne
Drapeau triangulaire – Droits d’auteur
Drapeau de l'Allemagne en forme de pays
Drapeau en forme de pays – Droits d’auteur
Drapeau bulle de l'Allemagne
Drapeau bulle – Droits d’auteur
Autre drapeau de l'Allemagne
Autre drapeau – Droits d’auteur
Drapeau Allemagne dans le vent
Drapeau dans le vent – Droits d’auteur
Drapeau de l'Allemagne avec ondulation
Drapeau de l’Allemagne avec ondulation – Droits d’auteur
Drapeau de l'Allemagne à pied
Drapeau à pied – Droits d’auteur
Drapeau de l'Allemagne en coeur
Drapeau en coeur – Droits d’auteur

Qu’est qu’un drapeau ?

Un drapeau peut être reconnu comme un « symbole » d’appartenance, il permet où que vous soyez dans le monde, de savoir d’où vous venez sans même avoir besoin de vous poser la question. Mais il est souvent bien plus qu’un simple emblème. Pour un pays, c’est souvent un signe unique, car il montre la constitutionnalité de ce dernier et on comprend à travers ce dernier les principes qu’il véhicule.

Le drapeau exprime aussi la valeur de quelque chose ou de quelqu’un. Il est la représentation concrète d’une perception ou d’une idéologie. C’est aussi le résultat de nombreuses années de travail et de combat, mais surtout une grande récompense de tous les efforts et de tout le mal que chaque personne s’est donnée pour mériter cette victoire. Dans cet article, il s’agit donc du drapeau de l’Allemagne.

En savoir plus sur le drapeau

Le drapeau de l’Allemagne comme on le voit est à la fois le drapeau civil, le drapeau d’État et le pavillon marchand de l’Allemagne. Comme on peut le voir sur les drapeaux ci-dessus, il s’agit d’un drapeau tricolore, on retrouve donc trois bandes qui sont horizontales et ont une taille égale. Il représente les couleurs nationales du pays : noir, rouge et or.

Le drapeau de l’Allemagne qui est composé de trois couleurs fait son apparition lors du début du XIXe siècle. Rapidement il prend un rôle important lors des révolutions de 1848. Les trois couleurs noir, rouge et or étaient les couleurs qu’avait choisies le Burschenschaft. Il s’agit d’une camaraderie étudiante qui a été créée le 12 juillet 1815 dans l’université d’Iéna et qui avait l’objectif d’unifier l’Allemagne qui était séparée.

Le Parlement de Francfort qui resta au pouvoir peu de temps (1848-1850) proposa de mettre ce drapeau dans le cadre d’un État allemand qui serait uni, mais aussi démocratique. Après la Première Guerre mondiale et la mise en place de la République de Weimar, le drapeau est enfin utilisé comme drapeau national du pays.

Après la Seconde Guerre mondiale et la situation difficile qui s’ensuivit, le drapeau est celui des deux Allemagnes. Mais lors de l’année 1959, en Allemagne de l’Est, on ajoute au drapeau de l’Allemagne des symboles socialistes. L’objectif est de pouvoir différencier celui-ci de l’Allemagne de l’Ouest. Mais le drapeau de l’Allemagne tricolore comme on le connaît avec le noir, le rouge et l’or est devenu officiellement le drapeau de l’Allemagne lors de la réunification du pays en 1990.

Un peu d’histoire sur le gouvernement

République fédérale depuis 1949, l’Allemagne de l’Ouest est devenue un Etat indépendant en 1955, à la fin de l’occupation militaire de son territoire. Elle comprenait 10 Länder, ou Etats, ainsi que Berlin-Ouest. La ville de Berlin était représentée par des délégués qui faisaient partie de la législature fédérale, mais n’avaient qu’un rôle consultatif. La Constitution en vigueur portait le nom de « Grundgesetz ».

La législature comportait deux chambres : le Bundestag dont les membres étaient élus au suffrage universel, et le Bundesrat où ne siégeaient que les membres du gouvernement. Chaque Etat était représenté par trois à cinq députés selon l’importance de sa population. Le président ou chef de l’Etat était élu pour un mandat de cinq ans par les membres de l’Assemblée fédérale.

Le président était, en particulier, chargé de représenter l’Allemagne de l’Ouest sur la scène internationale. Le chancelier était le chef du gouvernement et dirigeait le pays avec l’aide d’un cabinet ministériel. La capitale de l’Allemagne de l’Ouest était Bonn.

Les gouvernements de chaque Etat étaient dirigés par un premier ministre. Parmi les principaux partis politiques d’Allemagne de l’Ouest, on peut citer : l’Union chrétienne-démocrate, l’Union populaire allemande, le parti libéral, le Parti national démocrate, le Parti Social démocrate et les « verts » ou écologistes.

De 1949 à 1989, la République démocrate allemande est demeurée un Etat à parti unique jusqu’à l’effondrement du régime communiste, à la fin de 1989. Les premières élections démocratiques ont été organisées le 18 mars 1990.

Le premier parlement librement élu de l’Allemagne de l’Est a non seulement proclamé la démocratie le 5 avril 1990 mais a aussi amendé la Constitution afin de la rendre similaire à celle de l’Allemagne de l’Ouest.

Les 500 membres du parlement ou « Volkskammer » étaient auparavant élus par la population. Le chef de l’Etat était également le président du conseil de l’Etat dont les membres étaient élus par le Parlement. Le chef du gouvernement présidait, quant à lui, le conseil des ministres : il s’agissait obligatoirement du dirigeant du parti politique ayant obtenu le plus grand nombre de sièges au Parlement. Ce dernier dirigeait un cabinet ministériel chargé de l’assister dans sa tâche.

L’Union démocrate chrétienne, l’Union sociale allemande, le Renouveau démocrate et le Parti social-démocrate dominaient la vie politique de l’Allemagne de l’Est dont la capitale se trouvait à Berlin-Est.

Après la réunification

Les années 90 ont été marquées par la restauration, le 3 octobre 1990, des frontières des cinq Etats historiques situés en Allemagne de l’Est : Mecklenbourg-Poméranie- occidentale, Brandebourg, Saxe, Saxe-Anhalt et Thuringe qui ont été de nouveau rattachés à l’Allemagne unifiée. La constitution de l’ex-Allemagne de l’Ouest a été adoptée dans les cinq nouveaux Etats ainsi qu’à Berlin. Toutes les lois de la communauté européenne ont été amendées afin de s’appliquer à l’ensemble du territoire allemand.

Seules les lois de l’Allemagne de l’Est compatibles avec la législation de l’Allemagne de l’Ouest ont été conservées. Il existe néanmoins deux exceptions à cette règle : la loi sur l’avortement de l’ex- Allemagne de l’Est est restée en vigueur deux ans après la réunification et les lois réprimant sévèrement l’ivresse sont toujours appliquées dans cette partie du territoire.

Le 2 décembre 1990, Helmut Kohl, ancien chancelier de l’ex-Allemagne de l’Ouest et candidat de l’Union démocrate chrétienne, remporte les premières élections parlementaires de l’Allemagne réunifiée.

Lors de la première session parlementaire organisée à Berlin le 20 décembre 1990, le vote concernant l’éventuel déplacement du siège du gouvernement et du Parlement à Berlin a été remis à plus tard. Conformément aux clauses du traité de la réunification allemande, la ville de Berlin est devenue la capitale de l’Allemagne.