Drapeau de Cuba

Dans cet article vous trouverez un drapeau de Cuba, ce dernier est présenté sous plusieurs formes. Une partie de l’article présente des drapeaux libres de droit, donc à utiliser gratuitement. Pour les autres, une indication vous expliquera où obtenir les différents droits d’auteurs pour les utiliser.

Drapeau de Cuba
Drapeau de Cuba – Droits d’auteur

Drapeau de Cuba libre de droits

Voici le drapeau de Cuba sous plus plusieurs formes, certaines images sont libres de droits, vous pouvez obtenir les autres en allant sur le lien des droits d’auteurs. Vous pouvez découvrir l’ensemble des drapeaux du monde sur cette page.

Cuba drapeau
Cuba drapeau – Droits d’auteur
Drapeau libre de droits de Cuba
Drapeau libre de droits
Drapeau de Cuba avec vagues
Drapeau avec vagues – Droits d’auteur
Drapeau de Cuba rond
Drapeau rond – Droits d’auteur
Drapeau de Cuba en forme de pays
Drapeau en forme de pays – Droits d’auteur
Drapeau bulle de Cuba
Drapeau bulle – Droits d’auteur
Drapeau Cuba dans le vent
Drapeau dans le vent – Droits d’auteur
Drapeau triangulaire de Cuba
Drapeau triangulaire – Droits d’auteur
Drapeau de Cuba en forme de coeur
Drapeau en forme de coeur – Droits d’auteur
Drapeau de Cuba avec pied
Drapeau avec pied – Droits d’auteur
Autre drapeau de Cuba
Autre drapeau – Droits d’auteur
Drapeau de Cuba avec ondulation
Drapeau avec ondulation – Droits d’auteur

Qu’est qu’un drapeau ?

Un drapeau peut être reconnu comme un « symbole » d’appartenance, il permet où que vous soyez dans le monde, de savoir d’où vous venez sans même avoir besoin de vous poser la question. Mais il est souvent bien plus qu’un simple emblème. Pour un pays, c’est souvent un signe unique, car il montre la constitutionnalité de ce dernier et on comprend à travers ce dernier les principes qu’il véhicule.

Le drapeau exprime aussi la valeur de quelque chose ou de quelqu’un. Il est la représentation concrète d’une perception ou d’une idéologie. C’est aussi le résultat de nombreuses années de travail et de combat, mais surtout une grande récompense de tous les efforts et de tout le mal que chaque personne s’est donnée pour mériter cette victoire. Dans cet article, il s’agit donc du drapeau de Cuba.

En savoir plus sur Cuba

Le drapeau de Cuba est composé d’une étoile blanche qui s’appelle « La Estrella Solitaria » signifiant l’Étoile solitaire. Celle-ci représente plusieurs choses, parmi lesquelles la force, l’intelligence, la beauté ou encore la vertu. Le bleu sur le drapeau concerne pour sa part les trois départements militaires. Pour le blanc, c’est la pureté du peuple cubain lors de la guerre qui est mis en avant. Enfin, pour le rouge, celui-ci indique le sang et le courage des cubains au moment de la guerre. C’est donc un complément du blanc.

Les trois couleurs (bleu, blanc et rouge) composant le drapeau de Cuba, rappellent le triptyque de la Révolution française qui est « liberté, égalité, fraternité ». Ce dernier à une forme qui est deux fois plus long que large.

L’histoire de Cuba

L’île de Cuba a été découverte par Christophe Colomb en 1492, puis conquise par Diego Velasquez en 1511. Les colons espagnols ont sévèrement réprimé les soulèvements de la population indigène mais les abus de l’administration coloniale ont fini par provoquer une insurrection générale sous la direction de Carlos Manuel de Cospede, le coauteur de la déclaration d’indépendance de l’île de Cuba. Ce soulèvement, surnommé « guerre de 10 ans », a duré de 1868 à 1878 et a causé la mort de plus de 200 000 personnes. Il s’est cependant soldé par la défaite des insurgés cubains.

Une nouvelle insurrection éclate peu de temps après, en 1895, sous la direction du poète et héros national José Julian Marti qui est tué au début des combats. Devant les atrocités commises par les Espagnols et après l’explosion suspecte du cuirassé américain Maine dans le Port de La Havane, les
Américains déclarent la guerre à l’Espagne le 25 avril 1898 et prennent position en faveur des insurgés cubains. A l’issue de la guerre hispano-américaine, un traité de paix est signé en décembre 1898 et l’Espagne accepte de renoncer à Cuba. L’île est alors temporairement occupée par les troupes américaines. La république de Cuba est ensuite proclamée en 1902.

Conformément à l’amendement de Platt, la Constitution cubaine accorde aux Etats-Unis un droit de regard dans l’administration de l’île. Ces derniers sont intervenus à plusieurs reprises afin de réprimer des soulèvements locaux, de réformer l’administration souvent corrompue et de surveiller le bon déroulement des élections nationales.

En 1934, les Etats-Unis suppriment cet amendement et obtiennent un bail de 99 ans pour installer une base navale dans la baie stratégique de Guantanamo, ce qui leur permet de contrôler l’accès du Canal du Vent qui mène au Canal de Panama.

Dictature et révolution

Fulgencio Batista dirige une insurrection en 1933 qui met fin au gouvernement despotique du général Gerardo Machado y Morales. Batista devient l’homme le plus influent de Cuba et remporte les élections présidentielles de 1940 avant de démissionner en 1944. En 1952, il participe à un second coup d’Etat qui renverse le gouvernement civil alors en place. Il décide alors de suspendre la Constitution et se proclame chef de l’Etat.

Après plusieurs années de corruption, de terrorisme et de détournements de fonds, la dictature de Batista est condamnée par les Etats-Unis. Le mouvement révolutionnaire dirigé par Fidel Castro met fin à cette dictature en 1958. Batista quitte alors Cuba et s’exile en République dominicaine le 1er janvier 1959.
Une semaine plus tard, les partisans de Castro contrôlent de La Havane et Castro s’empare du pouvoir à l’âge de 32 ans. Il transmettra progressivement son pouvoir à son frère (Raúl Castro) à partir des années 2000.

Bouton retour en haut de la page