Carte du Bangladesh

Dans cet article vous trouverez une carte du Bangladesh, le pays est situé en Asie du sud, le Bangladesh est le pays dont la densité de population est la plus élevée.

C’est aussi l’un des pays les plus pauvres du monde. Plus de 128 millions d’individus vivent sur une superficie de 147 570 kilomètres carrés, soit 755 habitants au kilomètre carré. La plupart des habitants survivent grâce à l’agriculture.

Carte du Bangladesh
Carte du Bangladesh – Crédit Larousse

On constate sur la carte du Bangladesh que le pays est bordé par l’Inde à l’ouest, au nord et au nord-est, par la Birmanie au sud-est et par le golfe du Bengale au sud. Les Bengalis parlent essentiellement le bangha ou bengali. Ils ont une culture spécifique qu’ils partagent avec leurs voisins du Bengale occidental, un état de l’Inde. Le Bangladesh et le Bengale occidental formaient autrefois la province du Bengale des Indes britanniques.

Géographie avec la carte du Bangladesh

Le pays est sans relief prononcé comme on le voit sur la carte du Bangladesh, il se divise en cinq régions physiques distinctes : le delta du Gange au sud ouest, le paradelta au nord-ouest, les plaines de l’est central, les monts Sylhet au nord-est et la région du Chittatong au sud-est.

Bangladesh carte
Bangladesh carte – Crédit Geoatlas

Le delta du Gange est la dernière région à s’être formée géologiquement. Les forêts de mangliers abondent dans la partie inférieure du delta, qui est inondée par des marées. Le sol est constitué d’alluvions récentes. Le paradelta est une plaine, située de 30 à 90 mètres au dessus du niveau de la mer. Ses sols sont variés et formés d’argile sableuse et limoneuse et d’alluvions anciennes. Cette région se situe entre le Gange et le Brahmapoutre.

Les plaines de l’est central, traversées par la Meghna, sont inondables : des fleuves comme le Brahmapoutre y ont fait leur lit dans le passé. La jungle de Madhupur, au centre de la plaine, était autrefois un terrain où l’on chassait le tigre. La dépression de la Meghna, au nord-est, dont une partie se situe seulement à 3 mètres au dessus du niveau de la mer, se transforme en un énorme lac de 7250 kilomètres carrés pendant la saison des pluies.

Carte administrative du Bangladesh
Carte administrative du Bangladesh – Crédit Geoatlas

Les monts et la chaîne de Sylhet sont le prolongement des contreforts du plateau de Meghalaya en Inde. Le point culminant l’Harargaj atteint à peine 336 mètres (c’est difficile de les différencier sur la carte du Bangladesh).
La région de Chittagong est formée de plaines côtières et d’îles. Elle comprend aussi le delta du Matamori, une partie de la vallée de la Karnaphuli à l’ouest ainsi que des chaînes montagneuses et les vallées de l’est.

Carte routière du Bangladesh
Carte routière du Bangladesh – Crédit Larousse

Les cours d’eau du pays

Le réseau hydrographique très étendu du Bangladesh est fondamental à la vie et à l’économie du pays. Les rivières se jettent dans le golfe du Bengale. Près des trois-quarts de l’eau déversée dans le golfe proviennent des chutes de pluie qui surviennent de juin à septembre.

Carte géographique du Bangladesh
Carte géographique du Bangladesh

Le principal fleuve du Bangladesh, le Gange (facilement identifiable sur la carte du Bangladesh), plus connu dans le pays sous le nom de Padma, est un fleuve sacré pour les hindous. Il prend sa source dans l’Himalaya et coule principalement en Inde. Frontière naturelle entre l’Inde et le Bangladesh à l’ouest, il part ensuite vers le sud-est dans le lit de la Meghna. La Meghna se divise en formant un delta, voisin du golfe du Bengale.

Le Brahmapoutre et la Tista rejoignent le Gange presqu’au centre du pays. Le Brahmapoutre prend sa source dans les chaînes Kailas de l’Himalaya au Tibet et arrive au Bangladesh par le nord, il mesure environ 2900 kilomètres de long (voir la carte du Bangladesh). La Tista modifia son cours en 1787, les deux fleuves se sont alors rejoints, ils empruntent à présent le cours du Brahmapoutre. La Tista prend elle aussi sa source dans l’Himalaya et arrive au Bangladesh par le nord.

Carte détaillée du Bangladesh
Carte détaillée du Bangladesh

La Meghna et son affluent la Surma empruntent le même cours sur 210 kilomètres avant de rejoindre le Gange au sud-est de Dacca. Pendant la saison des pluies, l’eau de ces fleuves coule dans la dépression de la Meghna et crée une immense étendue d’eau. La Meghna inférieure se forme quand elle est rejointe par le Gange puis ils se jettent ensuite dans le golfe du Bengale. Le fleuve le plus important d’Asie , le Gange, est le troisième fleuve du monde derrière l’Amazone et le Congo.

Carte des villes du Bangladesh
Carte des villes du Bangladesh

Le Karnaphuli, le Sangu et le Matamori, dans la région du Chittatong, sont des rivières au débit rapide et aux crues fréquentes. Le port de Chittatong se situe à l’embouchure du Karnaphuli.

Climat du pays

Le Bangladesh vit au rythme des moussons (on ne peut pas trop s’en rendre compte sur l carte du Bangladesh), avec des étés chauds et pluvieux et des hivers doux et secs. Les vents du sud et du sud-ouest, porteurs de l’humidité de l’océan Indien et du golfe du Bengale dominent d’avril à octobre. C’est durant cette période que 95 % des précipitations annuelles tombent (il pleut 203 centimètres d’eau par an). La moyenne des températures avoisine 20° C en janvier et 30° C en avril.

Carte des régions au Bangladesh
Carte des régions au Bangladesh

Les Bengalis divisent l’année en six saisons : Grissho (l’été), Barsha (la saison des pluies), Sarat (l’automne), Hemanto (la saison douce), Sheet (l’hiver) et Basanta (le printemps). Cependant, pour des raisons pratiques, trois saisons se distinguent : l’été, la saison des pluies, et l’hiver. La pluie commence à tomber en avril, le mois le plus chaud.

Carte vierge du Bangladesh
Carte vierge du Bangladesh
Bangladesh sur une carte de l'Asie
Bangladesh sur une carte de l’Asie

Les fermiers commencent alors à labourer leurs terres. Puis, les pluies de la mousson surviennent et les températures tombent sous la barre des 25° C. Ces fortes chutes de pluies continuent pendant deux ou trois mois puis diminuent jusqu’au mois de novembre. Tous les deux ou trois ans, le Bangladesh subit des des inondations destructrices.

Bangladesh sur une carte du monde
Bangladesh sur une carte du monde – Crédit Actualitix.com

Vous pouvez découvrir toutes les cartes disponibles pour les différents pays du monde sur cette page.

Articles en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page