Climat en Autriche (Vienne) – Découvrir le climat en Autriche

Si vous souhaitez voyager en Autriche, il est important de savoir comment est composé le climat du pays. Le climat en Autriche varie beaucoup d’un bout à l’autre du territoire. Les régions montagneuses de l’ouest sont plus arrosées grâce à l’Atlantique et par conséquent les précipitations sont plus importantes qu’à l’est. L’amplitude entre les températures hivernales et estivales est plus importante à l’est qu’à l’ouest.

Le climat en Autriche est différent pour les vallées intérieures et les plaines orientales qui sont plus chaudes en été, leurs températures moyennes varient de l’ordre de 20°C en été à -2°C en hiver. En montagne, les températures diminuent avec l’altitude. Les neiges deviennent éternelles à partir de 2400 mètres. Le climat alpin dépend des vents. Le plus important, le foehn, est un vent chaud et sec qui souffle sur les flancs des montagnes.

Ci-dessous le climat en Autriche sous la forme d’un graphique,les données sont pour la ville de Vienne qui est la capitale du pays :

Graphique - Climat en Autriche
Graphique – Climat en Autriche

Le tableau ci-dessous présente le climat en Autriche selon les données de la ville de Vienne :

Mois Ensoleillement (h/j) Temp moyenne min (°C) Temp moyenne max (°C)
janvier 2 -3 2
février 3 -2 4
mars 4 0 9
avril 6 7 16
mai 8 11 20
juin 8 15 24
juillet 9 16 26
août 8 16 25
septembre 6 12 21
octobre 4 8 15
novembre 2 4 8
décembre 1 0 4

Maintenant un tableau présentant les températures records et les précipitations pour le climat en Autriche :

Mois record min (°C) record max (°C) Précipitations (mm) Jours de pluie
janvier -22 12 38 15
février -23 20 43 14
mars -11 23 43 13
avril -3 28 44 13
mai 0 32 69 13
juin 4 37 66 14
juillet 9 37 83 13
août 8 35 71 13
septembre 0 31 41 10
octobre -3 29 55 13
novembre -9 19 51 14
décembre -15 18 44 15

Faune & flore – climat en Autriche

Grâce à son climat, on distingue la végétation des Alpes autrichiennes, sur les versants inférieurs qui sont constituées d’arbres à feuilles caduques comme le hêtre, le bouleau et le chêne et sur les versants supérieurs, de conifères, pins, sapins, épicéas et mélèzes.

En plaine et sur les versants inférieurs, les terres ont été défrichées pour les rendre cultivables, ainsi, les ours, les loups et les porcs sauvages ont disparu, mais marmottes, cerfs, renards, martes, blaireaux, écureuils, lièvres, perdrix, faisans et autres oiseaux peuplent toujours ces contrées. Des chamois et quelques bouquetins vivent sur les hauteurs. Plusieurs espèces de baies et de fleurs (dont des edelweiss) poussent dans les alpages au-dessus de la forêt.

Articles en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page