Carte de l’Arabie Saoudite

Découvrir une carte de l’Arabie Saoudite. Le Royaume d’Arabie Saoudite occupe les quatre cinquièmes de la Péninsule arabe. Le gouvernement estime que la superficie du royaume est d’environ 1 960 582 kilomètres carrés. L’Arabie Saoudite est séparée de l’Egypte, du Soudan et de l’Ethiopie par la Mer Rouge à l’ouest ; de l’Iran par le Golfe Persique à l’est ; et de Bahrein par le Golfe de Bahrein, également à l’est.

Carte de l'Arabie Saoudite
Carte de l’Arabie Saoudite

Le pays partage ses frontières terrestres avec sept autres pays arabes : la Jordanie, l’Irak, et le Koweït au nord, la République du Yémen et d’Oman au sud, et les Etats Arabes Unis et le Qatar à l’est.

Le terrain et le climat

La Péninsule arabe est un ancien plateau incliné. Les plus hautes parties se trouvent le long des bords ouest et sud, les plus basses à l’est. Autrefois, la péninsule était attachée à l’Afrique, mais elle s’est lentement éloignée en pivotant dans le sens contraire des aiguilles d’une montre. Vous pouvez voir la carte de l’Arabie Saoudite sur le relief ci-dessous.

Carte du relief de l'Arabie Saoudite
Carte du relief de l’Arabie Saoudite
Arabie Saoudite carte
Arabie Saoudite carte

Le long de la Mer Rouge, on découvre une étroite plaine côtière. Elle est entourée à l’est de parois verticales montagneuses. Celles-ci atteignent 1 800 m d’altitude dans la région de Hejaz au nord-ouest et 3 000 m dans la région d’Asir au sud-ouest. On rencontre de nombreux oasis dans la région de Jabal. Ryadh, la capitale du pays, est située dans une de ces oasis. Les autres oasis d’importance sont Buraydah, Unayzah et Al Kharj.

Au nord du Nadj, se trouve le désert An Nafud, continuation du désert syrien. Cette région recouverte d’herbe et d’une végétation de steppe, est parcourue par des populations d’éleveurs nomades ou semi-nomades. Au sud du Nadj, s’étendant sur un large demi-cercle, le désert Ad Dahna rejoint ensuite le vaste espace sableux du Rub’ al Khali, « le quart vide », qui est l’un des déserts les plus impénétrables au monde. La plupart du Rub’ al Khali totalement aride, est inhabité, même par les nomades.

L’est de l’Arabie Saoudite consiste en une longue et large plaine côtière qui est recouverte de sable et de gravier. C’est là que se trouve la plus grande et la plus fertile oasis du pays, autour d’Al Hufuf. Le Golfe Persique, contrairement à la Mer Rouge, est peu profond et contient de nombreux écueils et bancs de sable.

Presque toute l’Arabie Saoudite possède un climat désertique. La pluviosité est quasi inexistante et les températures journalières sont extrêmement élevées pendant de nombreux mois de l’année. Voir la carte de l’Arabie Saoudite.

Carte du climat en Arabie Saoudite
Carte du climat en Arabie Saoudite
Carte administrative de l'Arabie Saoudite
Carte administrative de l’Arabie Saoudite

Le nord reçoit moins de 25 centimètres de pluie chaque année. Au sud, il pleut encore moins. Seule la région des montagnes de l’Asie, située dans le sud-ouest de la péninsule, reçoit une quantité de pluie appréciable grâce aux moussons de l’océan Indien. Les écarts de températures sont importants, en particulier à l’intérieur des terres. Les températures maximales atteignent souvent 54°C. En hiver, les températures sont douces le jour (20°C) mais tombent souvent en dessous de zéro la nuit. Les régions côtières sont célèbres pour leur humidité oppressante et leur chaleur.

Du fait de son extrême aridité, l’Arabie Saoudite n’a pas de rivières permanentes ou de lacs et dépend donc totalement de l’eau de surface. Heureusement, les puits artésiens et les sources sont nombreuses dans l’est de la région d’Al Hasa.

Les habitants et villes sur la carte de l’Arabie Saoudite

La population exacte de l’Arabie Saoudite n’est pas connue mais on estimait qu’elle était d’environ 31 000 000 habitants en 2015.
Au début des années 70, un quart de la population vivait dans les zones urbaines. Au début des années 90, c’était le cas de plus de 75%. Riyad, la capitale, n’était qu’un petit village lorsque le royaume fut créé en 1932. Elle abrite aujourd’hui environ 1,3 millions d’habitants.
Les tribus jouent un rôle crucial dans la vie du royaume. L’appartenance à une tribu est un principe de vie qui permet aux individus de s’identifier culturellement et socialement. On se rend compte de la disposition des villes du pays sur la carte de l’Arabie Saoudite.

Carte des villes d'Arabie Saoudite
Carte des villes d’Arabie Saoudite
Carte de la densité de population en Arabie Saoudite
Carte de la densité de population en Arabie Saoudite

La majorité de la population est sédentaire, et l’a probablement toujours été. Le nomadisme est en déclin, bien que de nombreux Saoudiens élèvent toujours des chameaux, des chèvres et des moutons. Souvent, une partie de la tribu s’occupe de l’élevage pendant que l’autre cultive.

Au niveau culturel, la population indigène d’Arabie Saoudite est relativement homogène. Presque tous les Saoudiens nés dans le pays sont des musulmans et parlent l’arabe. L’Islam possède un statut important. L’Arabie Saoudite est le lieu de naissance du prophète Mohammed et la gardienne des deux endroits les plus sacrés de l’Islam, Mecca et Médina. Chaque année, des millions de musulmans, venus de tous les coins du monde, font un pèlerinage à La Mecque (Mecca).

Carte des régions d'Arabie Saoudite
Carte des régions d’Arabie Saoudite
Où se trouve l'Arabie Saoudite sur une carte du monde ?
Où se trouve l’Arabie Saoudite sur une carte du monde ?

La majorité des Saoudiens suivent les préceptes de Muhammad ibn ‘Abd al-Wahhab, un réformateur musulman du XVIIIe siècle qui prêchait pour un Islam strict et puritain. C’est pour cette raison que l’Arabie Saoudite est un des états islamiques les plus conservateurs. Cependant, tous les saoudiens n’appartiennent pas à ce courant. Une grande majorité de la population est sunnite, mais on estime à plus de 500 000 le nombre de musulmans chi’ites.

Ils vivent pour la plupart à l’est de l’Arabie Saoudite près des oasis de Al Hasa et de Al Qatif (voir sur la carte de l’Arabie Saoudite). Environ un tiers des Saoudiens vivant dans la province orientale est chi’ite. Les relations entre les sunnites et les chi’ites ont souvent été tendues. Historiquement, les Chi’ites ont été exclus des positions importantes par pure discrimination. Le gouvernement saoudien est préoccupé par le mécontentement des chi’ites, surtout depuis la révolution iranienne de 1979, l’Iran étant un pays chi’ite.

Carte de l'Arabie Saoudite - Politique
Carte de l’Arabie Saoudite – Politique
Carte de l'Arabie Saoudite vierge
Carte de l’Arabie Saoudite vierge

L’Arabie Saoudite se compose d’une population étrangère. Il n’existe pas de statistiques précises. Néanmoins, on estime que le nombre d’étrangers vivant dans le pays dépasse les 5 millions. Beaucoup de musulmans étrangers s’implantèrent dans la région après leur pèlerinage à La Mecque. Cette ville compte donc d’importantes communautés indiennes et indonésiennes

Les transports en Arabie Saoudite

Jusqu’au milieu des années 60, les seules routes goudronnées se trouvaient dans la région de Jiddah-Mecca-Médina. Le gouvernement a depuis concentré ses efforts sur la construction d’un réseau autoroutier et le royaume compte aujourd’hui environ 64 000 km (40 000 miles) de routes. On rencontre cinq ports principaux: Jidah, Yenbo et Qizan sur la Mer Rouge; Dammam et Jubail sur le Golfe Persique.

Carte des routes en Arabie Saoudite
Carte des routes en Arabie Saoudite
Carte des pipelines d'Arabie Saoudite
Carte des pipelines d’Arabie Saoudite

Le transport aérien a connu une croissance rapide en raison de la grande superficie du pays. On dénombre 24 aéroports dont les terminaux internationaux de Jiddah, Dhahran et de Riyad. Le transport ferroviaire est pratiquement inexistant. La voie principale relie Dammam, située sur le Golfe, à Riyad. Une route inondable relie l’île de Bahrein à l’Arabie Saoudite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *