Carte de l’Arménie

Dans cet article, vous trouverez une carte de l’Arménie. Le pays est l’un des berceaux de notre civilisation, c’est une république indépendante du Caucase.

Géographie avec la carte de l’Arménie

Couvrant 29 800 kilomètres carrés, elle est l’une des plus petites républiques de l’ex union Soviétique. Située au sud du Caucase, entre la mer Noire et la mer Caspienne, elle est bordée par l’Azerbaïdjan, la Géorgie, la Turquie et l’Iran. Sa capitale Erevan (que l’on peut voir sur la carte de l’Arménie), située près de la frontière turque compte 2,9 millions d’habitants.

Arménie carte
Arménie carte – Crédit Nations Online

Le pays est un plateau élevé, traversé par un massif montagneux et entrecoupé de vallées. Le point le plus élevé est le mont Ararat, un volcan éteint qui culmine à 4090 mètres (voir la carte de l’Arménie sur le relief). Le climat est doux dans les hauteurs et chaud en plaine.

Carte administrative de l'Arménie
Carte administrative de l’Arménie – Crédit Geoatlas.fr

En savoir plus

La population, principalement arménienne, est aussi formée d’Azerbaïdjanais, de Russes ( environ 5 %) puis de Kurdes et d’Ukrainiens. Les Arméniens appartiennent à l’église apostolique arménienne ou à l’église catholique arménienne.

Carte routière de l'Arménie
Carte routière de l’Arménie – Crédit Geoatlas.fr

La plus riche région agricole et industrielle est la vallée de l’Araks. L’irrigation permet une production importante de raisin, de figues, d’olives, de grenades, de coton et de fruits. En haute altitude, sont cultivés les céréales, les betteraves sucrières, le tabac, les pommes de terre. On y fait paître aussi du bétail (moutons et chèvres).

Carte du relief de l'Arménie
Carte du relief de l’Arménie – Crédit Wikipedia

Le développement de l’électricité hydroélectrique a transformé Erevan en grand centre industriel. Des usines de produits chimiques, de vêtements et d’instruments de précision s’y sont implantées. Le pays possède aussi par ailleurs des usines textiles et agro-alimentaires.

Carte géographique de l'Arménie
Carte géographique de l’Arménie – Crédit Wikipedia

Histoire

En plus de la carte de l’Arménie, faisons un point sur les grandes dates du pays. Dans les temps anciens, l’Arménie bien qu’occupée par les Assyriens et les Perses a toujours été gouvernée par des rois arméniens. Conquise par Alexandre le Grand, elle fut placée sous l’autorité de la dynastie grecque.

En 300 après J.-C., le roi arménien Tiridates III se convertit au christianisme. Il proclame ensuite le christianisme religion d’état et prend des mesures pour abolir l’ancienne religion perse, le zoroastrisme.

Carte des villes de l'Arménie
Carte des villes de l’Arménie

Au Ve siècle, une église séparée est créée. En 653, l’Arménie tombe entre les mains des Arabes. La Perse reprend l’Arménie en 1502 mais les Turcs s’emparent de la plupart du territoire et l’annexe à l’Empire ottoman. Sous la domination perse et turque, les chrétiens sont opprimés et les Arméniens émigrent et se dispersent en Afrique et en Asie.

Carte politique de l'Arménie
Carte politique de l’Arménie

En 1828 la Russie prend à la Perse la région qui sera connue plus tard sous le nom d’Arménie russe. En 1878, au congrès de Berlin qui suit la guerre russo-turque, la Russie obtient une partie de l’Arménie turque.

Autre carte de l'Arménie
Autre carte de l’Arménie – Crédit Geoatlas.fr

Le traité de Sèvres de 1920 entre la Turquie et les alliés victorieux reconnaît l’indépendance des territoires arméniens de Turquie et d’union Soviétique. Cependant, en décembre 1920, les Soviétiques envoient des troupes à Erevan et installent un gouvernement en Arménie russe. En 1922, l’Arménie russe devient membre de l’Union fédérale des Républiques Socialistes Soviétiques de Transcaucasie. En 1936, la République Socialiste Soviétique d’Arménie est créée. Elle devient membre de l’Union Soviétique.

Carte vierge de l'Arménie

L’Arménie est une des six républiques qui a boycotté le référendum du 17 mars 1991 sur la continuité de l’union. L’Arménie, la Géorgie, la Moldavie, la Lettonie, la Lituanie et l’Estonie ont fait part de leur intention de se séparer de l’Union soviétique et ont refusé en mai 1991 de signer un traité d’union.

Arménie sur une carte d'Asie
Arménie sur une carte d’Asie – Crédit Wikipedia

Ce traité de l’union s’anéantira d’ailleurs après le coup d’état manqué pour évincer Mikhail Gorbachev du pouvoir. L’Arménie déclare sa souveraineté et son indépendance à la fin du mois d’août 1991 et proclame son indépendance en septembre. Le 21 décembre 1991, l’Arménie forme avec dix autres ex-républiques soviétiques la Communauté des Etats Indépendants (CEI), une alliance d’états indépendants. La population était estimée en 2016 à 2,9 millions d’habitants.

Arménie sur une carte du monde
Arménie sur une carte du monde – Crédit Actualitix

Articles en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page