Carte de l’Equateur

Vous trouverez dans cet article une carte de l’Equateur. La création de la République d’Equateur remonte à 1830. Cet état d’Amérique du Sud s’étend sur une superficie de 283 950 kilomètres carrés mais ne dispose que de ressources naturelles très limitées.

Carte de l'Equateur
Carte de l’Equateur – Crédit Larousse

Le marché intérieur est également pénalisé par la petite taille de la population. La République d’Equateur est entourée à l’est et au sud par le Pérou. Les contentieux concernant la reconnaissance des frontières sont néanmoins nombreux. Depuis 1973, l’économie équatorienne a largement bénéficié des exportations de pétrole qui ont, en grande partie, contribué à l’industrialisation et à l’urbanisation du pays.

Equateur carte
Equateur carte – Crédit Geoatlas

Géographie avec la carte de l’Equateur

Comme on peut le voir sur la carte de l’Equateur, le pays peut être divisée en trois régions principales : les plaines côtières (la Costa), les Andes (la Sierra) et les plaines orientales (l’Oriente) fortement boisées. La cordillère des Andes traverse le pays en son milieu, du nord au sud. Ces régions de haute altitude tempèrent le climat équatorial qui règne dans le reste du territoire. Elles possèdent une végétation tout à fait particulière.

Carte routière de l'Equateur
Carte routière de l’Equateur – Crédit Geoatlas

Deux chaînes de montagnes parallèles se dressent de part et d’autre d’un plateau central, la Sierra, divisé en une multitude de petits bassins isolés situés à plus de 2 100 mètres d’altitude (carte de l’Equateur sur la géographie). Bien que la taille et l’altitude de ces bassins soient variables, ils se caractérisent tous par un relief très accidenté. Les fleuves qui traversent cette région sont souvent encaissés et se sont frayés un chemin à travers les terrasses glaciaires et les accumulations de cendres volcaniques.

Carte du relief de l'Equateur
Carte du relief de l’Equateur – Crédit Wikipedia

Cet ensemble montagneux abrite en effet plusieurs volcans toujours en activité : le Cotopaxi et le Chimborazo qui culminent, respectivement, à 5 897 mètres et à 6 310 mètres d’altitude.

Carte des régions de l'Equateur
Carte des régions de l’Equateur – Crédit Wikipedia

Quito, la capitale que l’on peut voir sur la carte sur le carte de l’Equateur, ainsi que les villes d’Ibarra, de Cuenca, d’Ambato et de Loja, se trouve dans un des nombreux bassins de cette région très montagneuse. La présence de sols fertiles est l’un des principaux atouts de la Sierra qui bénéficie également d’un climat doux et agréable.

Carte des villes de l'Equateur
Carte des villes de l’Equateur

Les plaines qui prennent naissance sur les versants souvent abrupts de cet ensemble montagneux s’étendent jusqu’à l’Amazone et abritent d’immenses forêts tropicales à la végétation très dense. La prospection pétrolière et l’exploitation de la forêt ne font que commencer et les ressources naturelles sont loin d’être toutes exploitées.

Carte détaillée de l'Equateur
Carte détaillée de l’Equateur – Crédit Nations Online

Les atouts des plaines côtières occidentales expliquent en grande partie le développement limité de l’est du pays. Le littoral est en effet frangé de plaines d’accès facile dont l’altitude est généralement inférieure à 300 mètres. Leur situation géographique facilite, en outre, les échanges internationaux. Les régions côtières sont néanmoins extrêmement diversifiées.

Carte touristique de l'Equateur
Carte touristique de l’Equateur – Crédit orangemiles

e

On passe ainsi d’immenses forêts tropicales, au nord, à des zones absolument désertiques, au sud. Les plaines côtières sont célèbres pour leurs bananeraies dont la production est exportée dans le monde entier. Il s’agit également de la principale région agricole et industrielle du pays. Guyaquil et Esmeraldas (visible sur la carte de l’Equateur) sont les deux plus grandes villes du littoral, la population d’Esmeraldas est même supérieure à celle de Quito depuis 1910.

Carte politique de l'Equateur
Carte politique de l’Equateur – Crédit ontheworldmap

En savoir plus

La république d’Equateur abrite quatre grands groupes ethniques : les Indiens, les Métis, les Blancs et les Noirs. Les Indiens vivent traditionnellement dans la Sierra mais leur civilisation, pourtant brillante, n’a pas résisté au choc de l’invasion espagnole au XVIe siècle. Au cours des 400 dernières années, la population indienne s’est efforcée de préserver son identité culturelle en restant fidèle à la langue quechua et à ses coutumes.

Carte vierge de l'Equateur

Equateur sur une carte d'Amérique du Sud
Equateur sur une carte d’Amérique du Sud

La modernisation du pays s’est néanmoins traduite par un exode rural important et par l’adoption de méthodes de cultures modernes. Les Indiens se trouvent néanmoins en bas de la hiérarchie sociale équatorienne : leur rôle économique et politique est en effet insignifiant alors qu’ils représentent une part non négligeable de la population.

Equateur sur une carte du monde
Equateur sur une carte du monde

Articles en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.