Carte de l’Europe

Découvrir une carte de l’Europe. Ce continent, l’un des plus petits de la planète, regroupe près de 40 états indépendants ainsi que plusieurs monarchies, principautés et duchés. Traditionnellement, elle englobe également les régions les plus peuplées de la Russie occidentale ainsi que la partie dite européenne de la Turquie. Berceau de la démocratie et de nombreux courants artistiques, l’Europe bénéficie d’une renommée internationale. Ci-dessous une carte de l’Europe.

Carte de l’Europe : environnement naturel

L’Europe se trouve sur la péninsule du continent eurasien. Elle englobe les chaînes de montagnes de l’Oural, la mer Caspienne, les montagnes du Caucase, la mer Noire, le Bosphore, la mer de Marmara, les Dardanelles, la mer Egée, la mer Méditerranée et le détroit de Gibraltar.

Les pays en Europe

L’Europe possède une superficie de plus de 10 millions de kilomètres carrés, ce qui représente 7% des terres émergées. Elle s’étend entre 35° et 81° de latitude Nord, puis entre 60° de longitude est et 10° de longitude ouest. Grâce aux vents d’ouest, le climat de l’intérieur des terres est tempéré par l’influence maritime des mers et des océans. L’Europe bénéficie donc d’un climat relativement doux caractérisé par une très longue période végétative. Ce régime climatique est surtout typique de l’Europe de l’Ouest.

Carte Europe
Carte Europe

Le littoral européen est très étendu, il longe : la Scandinavie, la péninsule ibérique, l’Italie, et les Balkans. La Crête, la Sardaigne, la Corse, la Sicile, l’Irlande, la Grande- Bretagne, le Groenland, l’Islande et l’archipel de Svalbard sont les principaux territoires insulaires européens.

Les voies maritimes sont nombreuses grâce à la proximité de la mer Méditerranée, de la mer Noire et de la mer de Barents. Aucun pays d’Europe de l’Ouest ne se trouve à plus de 720 kilomètres de la mer et même les régions situées au fin fond de la Russie ne se trouvent qu’à 1 300 kilomètres de celle-ci.

Carte des pays de l'Europe
Carte des pays de l’Europe

L’histoire géologique de l’Europe est très complexe. Les chaînes montagneuses du nord de l’Europe abritent certaines des plus anciennes formations rocheuses de la planète. Les Alpes sont, en revanche, géologiquement récentes. Une immense plate-forme s’étend immédiatement à l’est du massif des Carpates et de la Vistule. Elle laisse ensuite place, un peu plus à l’ouest, à une grande variété de paysages et de reliefs où alternent montagnes, plateaux, plaines et collines.

Le Caucase, les Pyrénées, et les Alpes(que l’on peut facilement repérer sur une carte de l’Europe) sont des montagnes récentes au relief très accidenté. Le mont Elbrouz, dans le Caucase, culmine à 5 633 m d’altitude. Le plus haut sommet des Pyrénées, l’Aneto, atteint 3 404 mètres d’altitude et le Mont Blanc, dans les Alpes françaises culmine à une altitude de 4 807 mètres.

Les chaînes montagneuses de Norvège, de Suède et de Finlande sont plus anciennes. Le massif de Kölen se dresse entre la Suède et la Norvège et occupe la majeure partie du territoire norvégien. Les sommets y sont très élevés et leur altitude oscille entre 1 800 et 2 400 mètres. Le plus haut d’entre eux, le Glittertinden, culmine à une altitude de 2 470 mètres.

Les chaînes alpines au relief très accidenté résultent de la convergence, puis de la collision des plaques d’Europe et d’Afrique. Elles se dressent dans le sud de l’Europe et leur altitude moyenne tourne autour de 3 700 mètres. Elles abritent de hauts sommets très escarpés comme celui du Mont Blanc. Les vallées fluviales sont étroites et très encaissées.

Les Alpes sont traversées par de nombreux défilés et tunnels. En fait, la chaîne du Caucase et les Pyrénées sont d’un accès beaucoup moins facile que les Alpes. Les massifs montagneux de l’Italie et de l’Europe des Balkans sont très instables et sujets à de fréquents tremblements de terre. Le Vésuve et l’Etna, en Italie, sont toujours en activité et leurs éruptions sont spectaculaires.

Carte du relief en Europe
Carte du relief en Europe

La plupart des fleuves d’Europe centrale et d’Europe de l’Ouest naissent dans les Alpes. La Vistule et l’Oder se jettent tous deux dans la mer Baltique. L’Elbe et le Rhin vont, quant à eux, se jeter dans la mer du Nord. Les fleuves français coulent vers l’ouest (la Seine, la Loire et la Garonne) ou vers le sud (le Rhône et la Saône). Le Po (en Italie), le Tage, l’Ebre et le Guadalquivir (dans la péninsule ibérique), la Tamise (en Angleterre) et le Shannon (en Irlande) figurent également parmi les principaux fleuves européens. Le Danube, le Don et la Volga sont, quant à eux, les fleuves les plus importants d’Europe de l’Est. Tous ces fleuves sont facilement identifiables sur la carte de l’Europe.

Carte des monnaies de l'Europe
Carte des monnaies de l’Europe

Climat

Le climat relativement clément de l’Europe s’explique par l’influence des mers et des océans, mais aussi par la situation péninsulaire du continent qui est balayé par des vents d’ouest chauds et humides. Le temps change pratiquement d’un jour à l’autre en raison du passage successif de zones de hautes et de basses pressions. Celles-ci s’accompagnent de fronts d’air chaud ou froid qui provoquent des changements de températures parfois importants. Ces vents balaient les plaines d’Europe centrale et une grande partie de l’Europe de l’Est. Les précipitations deviennent cependant de moins en moins abondantes au fur et à mesure qu’on avance vers l’est. Voir la carte de l’Europe ci-dessous sur le climat.

Carte du climat en Europe
Carte du climat en Europe

Les écarts de températures, peu marqués, en Europe de l’Ouest deviennent très importants en Europe de l’Est. En été, l’anticyclone des Açores empêche les pluies de tomber dans les régions méditerranéennes. Il se déplace ensuite vers le sud au cours de l’hiver. Pendant cette saison, le climat est affecté par des zones de basses pressions qui entraînent une chute notable des températures et s’accompagnent de précipitations abondantes.

La pluviométrie diminue progressivement au fur et à mesure qu’on avance vers l’est. Le climat finit donc par devenir chaud et très sec dans le nord de la mer Caspienne et de la mer Noire, mais aussi dans l’est de la Grèce et de l’Espagne. Les périodes estivales de sécheresse sont fréquentes dans les plaines méditerranéennes. Les précipitations les plus abondantes sont enregistrées dans les chaînes montagneuses et dans les régions côtières d’Europe de l’Ouest, elles atteignent même 500 centimètres par an au pays de Galles et dans les hauts sommets d’Ecosse.

Carte du taux d'ensoleillement de l'Europe
Carte du taux d’ensoleillement de l’Europe

La pluviométrie annuelle oscille en moyenne entre 50 et 75 centimètres dans les plaines d’Europe de l’Ouest et entre 75 et 200 centimètres dans les zones de haute altitude. Elle diminue considérablement au fur et à mesure qu’on avance vers l’est et ne dépasse pas 25 centimètres au nord de la mer Caspienne.
L’Europe de l’Ouest possède un climat maritime alors que l’Europe de l’Est est affectée par un climat continental caractérisé par des étés chauds et des hivers rigoureux et humides. Les régions méditerranéennes jouissent d’un climat de type méditerranéen défini par des hivers doux et pluvieux. Le climat d’Europe centrale est très instable : il combine en effet des influences maritimes et continentales.

Dans les régions montagneuses, le climat varie en fonction de l’altitude et de la plus ou moins grande exposition des versants aux vents. Les sommets alpins les plus élevés sont couverts de glaciers et de neiges éternelles.

Les régions sur la carte de l’Europe

L’Europe est marquée par de nombreux contrastes culturels, économiques et politiques. Le relief, plus ou moins accidenté, a favorisé le peuplement ou l’enclavement de certaines régions. Les zones urbaines, héritages de la révolution industrielle, sont largement prédominantes en Europe de l’Ouest et en Europe centrale.

Carte de l'Europe et ses grandes régions
Carte de l’Europe et ses grandes régions

Europe de l’Ouest

Elle représente le coeur industriel de l’Europe et englobe : la France, la Grande- Bretagne, l’Allemagne, la Belgique, le Luxembourg, les Pays-Bas, la Suisse et l’Autriche. Ces états sont tous très urbanisés. Vous pouvez retrouver ces pays sur la carte de l’Europe.

Les états qui se trouvent le long de la mer du Nord sont célèbres pour l’importance de leur commerce international. Les fleuves qui se jettent dans la mer du Nord sont souvent navigables. Ils facilitent, avec le Rhin, les importations et les exportations de marchandises.

Carte politique de l'Europe
Carte politique de l’Europe

Le relief peu accidenté a permis le développement d’infrastructures routières et ferroviaires très performantes, mais aussi la construction de nombreux canaux. Les cours d’eau qui sillonnent les Alpes alimentent les villes voisines en énergie hydraulique.

Les régions montagneuses se prêtent particulièrement bien à la sylviculture. La proximité de la mer tempère le climat et garantit une longue période végétative très favorable à l’agriculture et à l’élevage. A ces atouts géographiques viennent s’ajouter un niveau d’instruction élevé et la présence d’une main-d’œuvre très qualifiée.

L’Europe du Nord

On associe souvent l’Europe du Nord à la Scandinavie alors que celle-ci se limite en fait à la Norvège et à la Suède. Les peuples d’Europe du Nord se désignent volontiers comme des peuples nordiques. Ce terme englobe les Danois, les Finlandais, les Norvégiens, les Suédois et les Islandais.

La Norvège, la Suède et la Finlande font partie des hautes terres montagneuses du Nord-ouest de l’Europe. Le littoral occidental de la Norvège est indenté par une multitude de fjords où de hautes falaises se dressent de part et d’autre d’étroites plaines côtières souvent très encaissées. La glaciation a profondément marqué le paysage de l’Europe du Nord : le sol, très rocheux, est peu fertile et les lacs sont particulièrement nombreux.

Autre carte de l'Europe
Autre carte de l’Europe

L’Europe du Nord est la partie la moins peuplée du continent européen. La population se concentre essentiellement le long du littoral ou dans les vallées fluviales.

Les pays nordiques possèdent des liens historiques très anciens. A l’exception des Finnois et des Lapons, qui sont originaires d’Asie centrale, les peuples nordiques se rattachent linguistiquement aux Allemands et sont en grande majorité luthériens. D’un point de vue géopolitique et économique, ils occupent une position stratégique. Ils se trouvent en effet au carrefour des voies maritimes et aériennes d’Europe du Nord et d’Europe de l’Ouest. Leur sous-sol abrite en outre d’importants gisements de pétrole et de gaz naturel.

Europe du Sud ou Europe méditerranéenne

Il s’agit des pays situés sur les péninsules ibériques, italiennes et balkaniques. Ils sont séparés du reste de l’Europe par les Pyrénées, les Alpes, le Pinde et le Rhodope. L’Italie (avec sa forme de botte sur la carte de l’Europe), la Grèce et la partie européenne de la Turquie se trouvent dans une zone géologiquement instable souvent affectée par des éruptions volcaniques et des tremblements de terre.

Carte des villes de l'Europe
Carte des villes de l’Europe

L’Espagne et le Portugal occupent tous deux un vaste plateau relativement aride, séparé par les Pyrénées des socles datant de la même période géologique.

Europe de l’Est

L’Europe de l’Est comprend les pays longés par la mer Baltique et la mer de Barents, au nord ; par l’Adriatique, la mer Noire, la mer Caspienne et le Caucase, au sud ; et enfin par les montagnes de l’Oural. A l’ouest, la Pologne occupe de grandes plaines glaciaires alors que la République Tchèque, la Slovaquie, la Hongrie, la Roumanie, la Yougoslavie, l’Albanie et la Bulgarie sont entrecoupées par de hautes chaînes de montagnes où alternent vallées fluviales et vastes bassins comme on peut le voir sur la carte de l’Europe.

Carte physique de l'Europe
Carte physique de l’Europe

A l’est s’étend un immense plateau géologiquement stable et relativement plat. Dans le nord-est, une multitude de lacs témoignent de l’intensité de l’érosion glaciaire. La Vistule, le Danube, la Volga, le Dniepr, le Don et l’Oural sont les principaux fleuves d’Europe de l’Est.

Celle-ci comprenait autrefois neuf des anciennes républiques d’Union Soviétique : les républiques baltes (Estonie, Lettonie, Lituanie) ; les républiques slaves (Biélorussie, Ukraine, Moldavie) ; les républiques du Caucase (Arménie, Azerbaïdjan et Géorgie). Elle englobait également un dixième de la Russie.

Population et la culture en Europe

Le continent européen abritait approximativement 740 millions d’habitants en 2015, ce qui représente un peu plus de 10% de la population mondiale.

Carte de la densité de population de l'Europe
Carte de la densité de population de l’Europe

Langues

Les 50 à 60 langues parlées en Europe se rattachent soit au groupe des langues indo-européennes soit à celui des langues ouralo-altaïques. Les langues allemandes, slaves et romanes forment les trois sous-divisions principales des langues indo-européennes. Ces dernières englobent également le grec, l’albanais, ainsi que les langues celtes et baltes. Parmi les langues dites germaniques figurent : l’allemand, l’anglais, le norvégien, le suédois, le danois, l’islandais, le flamand et le hollandais. Le russe, l’ukrainien, le polonais, le tchèque, le serbo-croate, le bulgare et le macédonien se rattachent quant à eux au groupe des langues slaves. Voir la carte de l’Europe sur les langues.

Carte de l'Europe avec les langues parlées
Carte de l’Europe avec les langues parlées

Les langues romanes dérivent du latin et regroupent : l’italien, le français, le portugais, l’espagnol, le wallon, le romanche et le provençal. Les langues celtiques ne sont plus parlées qu’en Bretagne, au pays de Galles, dans l’ouest de l’Irlande et dans nord-ouest de l’Ecosse.

Les langues ouralo-altaïques sont parlées par les Lapons, les Finnois, les Estoniens, les Hongrois et les Magyars. Le turc, une autre langue ouralo-altaïque, est surtout utilisé en Asie et par quelques communautés isolées vivant dans la région des Balkans. Le maltais et le basque se limitent à l’île de Malte et au pays Basque.

Les frontières politiques ne regroupent pas toujours des communautés partageant la même langue et la même culture. La Belgique est ainsi divisée entre les peuples wallons et flamands. Les Européens parlent souvent plusieurs langues étrangères : le français, l’anglais, l’allemand ou l’espagnol sont les principales langues vivantes enseignées dans le cadre du système scolaire.

Religion

L’islam, le judaïsme et le christianisme sont les trois principales religions monothéistes pratiquées en Europe. L’islam, à l’origine introduit par les Maures dans la péninsule ibérique, est devenu la principale religion de l’Europe des Balkans et, en particulier, de l’Albanie, du sud de la Yougoslavie, de la Bulgarie et d’une partie de la Turquie.

Carte des religions en Europe
Carte des religions en Europe

Le judaïsme est répandu dans l’ensemble de l’Europe. Les communautés juives sont cependant particulièrement importantes dans les grandes villes d’Europe centrale et d’Europe de l’Est.

La grande majorité des Européens sont catholiques, orthodoxes ou protestants. Les catholiques sont, de loin, les plus nombreux dans la péninsule ibérique, en Italie, en France, dans le sud de la Belgique, en Irlande, dans le sud de l’Allemagne, en Lituanie, en Pologne et dans le nord de la Yougoslavie. Vous pouvez consulter la carte de l’Europe sur les religions.

Le protestantisme est la religion dominante de l’Europe du Nord : dans le nord de l’Allemagne, en Scandinavie, aux Pays-Bas et en Grande-Bretagne.

Tourisme en Europe

Le tourisme permet à de nombreux pays européens de combler, en partie, le déficit de leur commerce extérieur. La beauté et la diversité des paysages ainsi que la richesse du patrimoine historique et artistique de l’Europe attirent en effet de nombreux touristes venus du monde entier.

Carte des symboles du tourisme de l'Europe
Carte des symboles du tourisme de l’Europe

Des villes comme Londres, Paris, Copenhague, Amsterdam, Vienne, Madrid, Rome, Athènes, Budapest et Moscou attirent des millions de visiteurs chaque année qui leur rapportent annuellement plusieurs milliards de dollars. Dans les pays de la communauté européenne, le tourisme représente une part non négligeable dans le produit intérieur brut. L’essor du tourisme n’a pas que des avantages et s’accompagne malheureusement d’une plus grande pollution des lacs et des rivières, mais aussi de la construction d’infrastructures hôtelières modernes qui défigurent parfois les paysages.

Transports et moyens de communication

L’essor économique de l’Europe a nécessité la mise en place de voies de communication particulièrement performantes, tout particulièrement dans les pays très industrialisés d’Europe de l’Ouest.

Comme les pays européens s’étendent généralement sur des superficies relativement peu importantes, l’accent a été mis sur les voies de communication internationales. Leur construction a été financée par les différents gouvernements européens et a été facilitée par une topographie relativement peu accidentée.

Carte du réseau ferroviaire en Europe
Carte du réseau ferroviaire en Europe

Les grands axes de communication sont cependant beaucoup plus nationaux qu’européens. Les flottes commerciales européennes sont très modernes et l’Europe peut se flatter de posséder le meilleur système de voies fluviales navigables du monde. Le réseau ferroviaire européen représente, en kilomètres, un tiers du réseau mondial.

Le parc automobile d’Europe de l’Ouest comprend plus de 150 millions de véhicules. Le nombre croissant des véhicules privés, des camions et des autobus a nécessité la construction d’infrastructures routières à la fois sûres et performantes. A l’exception de l’Allemagne qui dispose d’excellentes autoroutes construites à des fins militaires dans les années 30, la plupart des grandes autoroutes européennes ont généralement été construites après 1950.

Où se trouve l'Europe
Où se trouve l’Europe

Les infrastructures ferroviaires jouent désormais un rôle beaucoup moins important dans le transport des personnes et des marchandises. De nombreuses lignes de chemin de fer ont été fermées dans les pays d’Europe de l’Ouest mais les trains à grande vitesse ont permis de raccourcir les temps de trajet sur les lignes de Paris-Nice ou de Paris-Londres, après la construction du tunnel sous la Manche. Cette innovation technologique a limité, dans une certaine mesure, la baisse de la clientèle.

Carte des pays de l'Union Européenne
Pays de l’Union Européenne

Les voies fluviales ont progressivement été délaissées au profit des voies ferrées, des oléoducs et des gazoducs. Le trafic des marchandises demeure cependant très important sur le Rhin, principale voie fluviale de l’Europe.

Carte des fleuves de l'Europe
Carte des fleuves de l’Europe

Les lignes aériennes et les pipe-lines jouent également un rôle essentiel dans le transport des marchandises. Grâce à l’importance de sa population et au dynamisme de son économie, l’Europe est devenue une importante plaque-tournante aérienne. Le trafic aérien est particulièrement dense au Royaume-Uni et en Russie.

En Europe de l’Est comme en Europe de l’Ouest, le développement des moyens de transports fluviaux, maritimes, aériens, ferroviaires et routiers permet de limiter l’enclavement et l’isolement de certains pays ou de certaines régions. La mise en place d’infrastructures de transport modernes et performantes est l’un des principaux objectifs de la communauté européenne.

Carte de l'Europe vierge
Carte de l’Europe vierge
Carte vierge de l'Europe avec pays
Carte vierge de l’Europe avec pays

Articles en relation

2 commentaires

  1. A corriger remplacer 1886 par 1986 dans les tableau des adhésions,
    Certaines cartes sont trop vides et d’autres trop chargées, ce qui est déséquilibré dans le poids des données

  2. Bon aperçu de l’Europe sous différents angles.
    Suggestion : Vous avez un titre intitulé « Population et la culture en Europe », il eut été intéressant d’indiquer le taux de population étrangère/immigrée dans chaque pays car le profil des populations indigènes a subi ces dernières décennies des transformations avec l’apport de réfugiés, de demandeurs d’asile et de migrants économiques.
    Autre suggestion : Indiquer les démocraties et les royaumes / principautés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.