Croisière sur le Canal du Midi

Pourquoi partir en croisière sur le canal du Midi ? La célèbre œuvre de Pierre-Paul Riquet a été réalisée durant les années allant de 1666 à 1681. Le but est de créer une communication entre la Garonne et la mer Méditerranée (son surnom est d’ailleurs le « Canal des deux Mers »).

Croisière sur le canal du Midi
Croisière sur le canal du Midi – Crédit image : Peter Gugerell

Le défi qui semblait fou à l’époque était de ramener l’eau depuis la Montagne Noire jusqu’aux portes de la ville de Naurouze, cette dernière étant l’endroit le plus élevé du parcours.

Après 14 ans de travail et un grand acharnement, le canal vit le jour et cette route est d’ailleurs ponctuée d’œuvres techniques. Il s’agit d’un défi défiant les lois de la physique qu’a dû relever Pierre-Paul Riquet. Mais en plus de réaliser une prouesse technique, le concepteur réalisa une œuvre d’une grande beauté.

Le canal du Midi et ses chef-d’œuvres

Lors d’une croisière sur le canal du Midi, les chefs-d’œuvre sont un peu partout sur le parcours, au fil de votre parcours sur l’eau. Vous pourrez même apercevoir des réalisations qui pourront vous paraître étranges comme l’écluse ronde d’Agde ou l’épanchoir de Gailhousty sur le canal de la Robine, mais aussi le tunnel du Malpas, qui permet la communication avec la ville de Béziers.

Le tronçon dans la partie du Languedoc que l’on peut apercevoir au départ de la célèbre ville Carcassonne rejoint l’étang de Thau en passant par Marseillette, Homps, le petit port de Colombiers, mais également Portiragnes.

Il est aussi possible de parcourir, après le Somail (qui est permettait la jonction de Toulouse à Agde en quatre jours pour la barque des postes), la partie reliant Narbonne par le biais du canal de la Robine.

Carte du canal du Midi
Carte du canal du Midi
Emplacement du canal du Midi sur une carte
Emplacement du canal du Midi sur une carte (en bleu) – Crédit image : Pinpin

Ce dernier offre d’ailleurs un décor qui est davantage sauvage que dans les autres parties, avec des rives recouvertes de pins parasols. Dans la ville de Béziers, le canal surmonte un dénivelé d’environ 25 mètres avec l’aide d’un système d’appareillage composé de 8 écluses qui se s’enchaînent sur plus de 300 mètres.

Ecluses de Fonserane
Ecluses de Fonserane – Crédit photo : Dedounet

Mais faire une croisière sur le Canal du Midi c’est forcément partir à la découverte des célèbres écluses de Fonserannes qui attirent tous les ans plus de 300 000 touristes sur l’escalier d’eau. Ainsi, la découverte du franchissement, qui est une alternance entre la vidange et le remplissage des sas, est toujours une expérience inoubliable. Il est à noter que c’est d’ailleurs le 3eme site le plus visité dans la partie du Languedoc- Roussillon. Les deux premiers étant le pont du Gard et la Cité médiévale de Carcassonne.

Généralement, une croisière sur le canal du Midi se fait sur un rythme de sénateur, mais les chemins de halage proposent une alternative très pittoresque. Ce chemin était emprunté par les chevaux dans le passé. Ainsi, vous êtes par moment obligé de traverser la rive droite du canal du Midi, et dans d’autres moments vous êtes obligé d’aller sur la rive gauche.

Croisière sur le canal du Midi pour de nombreuses découvertes

Faire une croisière sur le Canal du Midi, c’est également participer et découvrir un canal très animé malgré le calme apparent qui peut y régner. Car, dans les divers villages sur son passage, des caveaux sont ouverts pour faire des dégustations sur la gastronomie locale, vous trouverez des guinguettes sur l’eau, où il est possible de savourer durant les soirées d’été, avant de s’endormir à bord ou dans une chambre – voire même une péniche – d’hôtes.

Platanes sur le canal du Midi
Platanes sur le canal du Midi – Crédit photo : Michiel1972

Celui-ci est souvent représenté et connu pour ces nombreux platanes qui se trouve de chaque côté du tracé de ce dernier. Ils participent en tant que symbole à faire connaître le canal. Pourtant, ceux-ci sont arrivés postérieurement à la réalisation du célèbre ouvrage. Ce dernier est ainsi resté vierge de tout arbre durant près de 100 ans. Il est difficile de l’imaginer aujourd’hui tant l’image du canal est liée à ceux-ci.

Les arbres ont ainsi été plantés au 19ème siècle. Ceux-ci permettront de donner un ombrage, mais aussi de renforcer les berges et de permettre une lutte contre l’évaporation. Mais aujourd’hui, un champignon menace les arbres, cette maladie oblige à couper les arbres qui seraient touchés.

Et comme il y a plus de 40 000 platanes qui se trouve de chaque côté de la rive, cela créer une certaine inquiétude. Mais des solutions avec des arbres résistant au champignon sont envisagées et déjà testées. Rassurez-vous, vous verrez donc des platanes sur les rives lors de votre prochaine croisière sur le Canal du Midi.

Les prouesses du canal du Midi

Lors d’une croisière sur le canal du Midi vous pourrez profiter et observer les nombreuses prouesses technologiques qui ont été mises en place et qui étaient de vraie évolution pour l’époque. Il existe 99 écluses de la ville de Toulouse à la ville d’Agde. Pas moins de 5 ponts-canaux permettent de traverser des cours d’eau, des tunnels, des épanchoirs, des reversoirs, des déversoirs…

Ecluses sur le canal du Midi
Ecluses sur le canal du Midi – Crédit photo : jean-louis Zimmermann

Le long du canal du Midi vous pouvez retrouver plus de 300 ouvrages d’art qui ponctueront votre parcours. Tout ceci reste une réalisation exceptionnelle quand on sait qu’à l’époque il y avait peu d’exemples sur lesquels s’inspirer ou tirer des connaissances. Peu de réalisation de ce type existait.

Elles étaient évoquées dans l’article, si les écluses de Fonserannes sont magnifiques et impressionnantes, on peut également citer d’autres édifices qui méritent d’attirer votre attention et votre respect. On peut notamment citer le célèbre port de Castelnaudary, l’écluse ronde d’Agde, etc.

Quand on est en croisière sur le canal du Midi on peut porter une attention particulière pour les ponts-canaux, on parle d’ouvrages ces spectaculaires où l’eau du canal passe au-dessus d’une autre source d’eau ! Il faut savoir que seul le pont- canal du Répudre est à mettre à l’actif de Riquet, les autres édifices ont été ajoutés au canal du Midi lors de sa modernisation, notamment par le très connu Vauban. Les dernières évolutions datent des années 1970.

Découvrir d’autres articles sur le tourisme en France.

Articles en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.