Arnaques pour les locations de vacances et appartements

Les arnaques pour les locations de vacances et appartements sont plus fréquentes qu’il n’y paraît, une fois entré dans ce système difficile d’en sortir sans casse. Les annonces sont alléchantes et les prix affichés défient souvent toute concurrence, pas de quoi se méfier pour autant, car de bonnes affaires se font chaque jour. La demande est telle que des sites tels que Le Bon Coin sont la cible d’arnaqueurs patentés, qui sévissent en toute impunité ou peu s’en faut.

Eviter les arnaques pour les locations de vacances et appartements
Éviter les arnaques pour les locations de vacances et appartements Crédit photo : mind_surfer

Vous avez beau mettre toutes les chances de votre côté, pas toujours facile de démêler le vrai du faux. Internet est un merveilleux outil pour présenter tout ce qu’il y a de mieux sur le marché : Sites spécialisés de vacances et voyages privés, annonces professionnelles et enfin les sites d’annonces entre particuliers. C’est par ailleurs souvent par le biais de ces derniers que les escrocs font leurs meilleures affaires, pas que, mais la plupart du temps, car les contrôles y sont moins présents.

C’est en période estivale que les malversations sont fréquentes, une industrie des plus profitables et qui emprunte des allures de plus en plus sophistiquées pour abuser les pigeons. Selon Jérémie Mani, leader français de la modération sur internet et président de Netino, 90% des petites annonces seraient des arnaques pour les locations de vacances et appartements, c’est dire ! Les plus souvent rencontrées demeurent toutefois la revente de billets pour des prestations de loisirs, toutefois la fausse location de vacances ne fait pas exception : « 60% des signalements sont liés aux fausses locations de vacances, ou aux faux locataires. Soit 2.800 cas en 2014 ».

Exemples d’arnaques pour les locations ?

Les photos présentées sur l’annonce sont engageantes et quand vous avez le “propriétaire” en ligne il est des plus sympa et même arrangeant. Alors là confiance oblige vous réservez, car il aura tellement bien su vous convaincre. Le seul hic est que l’individu ne détient aucun bien, cette personne s’est contentée d’encaisser le chèque de caution. Le jour dit vous vous pointez à la porte du superbe appartement de France ou de Navarre et là, ô surprise, le propriétaire est dans les murs… quand ce n’est pas un locataire légitime pour sa part.

Une location de vacances qui donne envie mais vigilance
Une location de vacances qui donne envie mais vigilance – Crédit photo : Unique Properties

Une des arnaques pour les locations de vacances et appartements des plus courantes en ces temps est celle de l’acheteur locataire arnaqueur. Car là c’est à l’international que ces indélicats éprouvent leur technique. Une personne vous joint de l’étranger, en réponse à l’annonce locative de votre résidence secondaire. Celle-ci vous demande de bloquer un temps convenu, sous réserve d’un virement bancaire qui vous parvient effectivement. Le problème est qu’il a fait “erreur”, aussi vous lui remboursez consciencieusement le trop-perçu.

Las les délais bancaires internationaux ne répondent pas aux mêmes délais de rétractation qu’en France et, tandis que vous faites preuve d’honnêteté, cet escroc procède à l’annulation de son paiement. Par souci de probité vous voici donc non seulement lésé, mais au niveau des autorités, vous n’avez guère de recours et les sites d’hébergement sont la plupart du temps dépourvus face à ce phénomène grandissant. Donc, sans sombrer dans la paranoïa, prudence est mère de sureté !

Éviter les arnaques pour les locations de vacances et appartements

Comment faire la chasse aux arnaques pour les locations de vacances et appartements ? Pour éviter toute déconvenue, mieux vaut débusquer l’escroquerie avant d’être pris au piège. Fut un temps les repérer était relativement simple, ces annonces étaient truffées d’erreurs de syntaxe et de fautes d’orthographe. Désormais les truands sur la toile, fort de leurs erreurs passées, font mieux attention à leur rédaction. Une des précautions les plus élémentaires est de vous informer de l’adresse mail du vendeur/acheteur et son téléphone de contact, sur Internet c’est relativement facile de nos jours, avant de cliquer sur l’index “payer”.

Vous seriez surpris de voir combien les réseaux sociaux ou les forums peuvent vous être utiles, s’il s’avère que vous avez affaire à un fraudeur son identité a dû être signalée et le voici grillé. Idem s’il ne possède pas d’historique sur le site, alors là méfiance à moins qu’il s’agisse d’une première transaction. Une autre façon de dépister les arnaqueurs est de vérifier par la recherche inversée, via Google image par exemple. Si les photos sont affichées ailleurs que sur l’annonce, pas besoin de vous faire un dessin.

Google Street View pour éviter les arnaques
Google Street View pour éviter les arnaques

Vous pouvez également en passer par Google Street View, histoire de contrôler de visu si la location correspond bien à l’adresse qui vous a été indiquée. Quoi qu’il en soit, n’acceptez à aucun prix les mandats de paiement, émanant par exemple d’un leader de transfert d’argent tel que Western Union. Tenez-vous informés quoi qu’il en soit des prix qui se pratiquent sur le marché. Il se peut que vous fassiez l’affaire du siècle, mais les escrocs savent que la meilleure façon d’attirer les pigeons est de la leur proposer bien emballée et pesée.

Vous l’avez compris pour éviter les arnaques pour les locations de vacances et appartements, il faudra faire preuve de vigilance et s’assurer du sérieux du vendeur en effectuant des recherches préventives.

Si vous trouvez une arnaque, vous pouvez la signaler sur le site de signalement du gouvernement

Articles en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page