Carte de l’Islande

Comme on peut le voir sur la carte de l’Islande, le pays est une île située dans le nord de l’océan Atlantique. Elle occupe une position stratégique entre l’Amérique du Nord et l’Europe et se trouve immédiatement au sud du cercle Arctique à environ 290 kilomètres au sud-est du Groenland, à 1 000 kilomètres à l’ouest de la Norvège et à 800 kilomètres au nord-ouest de l’Ecosse.

En savoir plus sur l’Islande

La population se concentre dans seulement 20% du territoire, car une grande partie de l’Islande est couverte de neiges éternelles, de glaciers ou possède un relief volcanique caractérisé par des sols peu fertiles qui ne se prêtent ni au développement de l’agriculture ni à la pratique de l’élevage.

Islande carte
Islande carte – Crédit Geoatlas.fr

L’Islande est l’un des plus petits pays du monde et sa population ne dépassait pas 330 000 habitants en 2015. Plus de 50% des Islandais vivent à Reykjavik, la capitale, dans l’extrême sud-ouest de l’île. La capitale se trouve à proximité des principales voies aériennes et maritimes du nord de l’océan Atlantique. L’Islande est l’une des plus anciennes républiques démocratiques du monde.

Carte administrative de l'Islande
Carte administrative de l’Islande – Crédit Geoatlas.fr

Découvrir l’Islande

L’Islande est une île d’origine volcanique. Sa surface a été modelée (voir la carte de l’Islande sur le relief) par les coulées de lave provenant des volcans disséminés sur l’ensemble du territoire. Certains d’entre eux sont toujours actifs à l’heure actuelle. Ils produisent des sources d’eau chaude et des geysers qui se forment lorsque l’eau entre en contact avec la lave brûlante.

Carte routière de l'Islande
Carte routière de l’Islande – Crédit Geoatlas.fr

Ces sources d’eau chaude constituent une importante ressource économique dans la mesure où elles permettent de chauffer une partie des habitations et des bâtiments de la capitale, mais aussi un grand nombre de serres, ce qui facilite les cultures maraîchères et horticoles.

Certains volcans actifs comme l’Hekla (1 491 mètres), entrent de temps à autre en éruption et causent des dégâts considérables. L’île volcanique de Surtsey qui se trouve au large du littoral méridional de l’Islande s’est formée à partir des nombreuses éruptions qui se sont succédées depuis 1963.

Carte des sites touristiques de l'Islande
Carte des sites touristiques de l’Islande

Les vastes plateaux constitués par l’accumulation des coulées de lave sont recouverts de glaciers qui glissent progressivement vers la mer. Le littoral est très montagneux à l’exception des plaines côtières qui jouxtent la capitale, dans le sud-ouest du pays. Hvannadalshnükur, le plus haut sommet du pays, se dresse à 2 119 mètres d’altitude (on peut le voir sur la carte de l’Islande) en bordure de l’océan Atlantique, dans le sud de l’Islande. A l’exception du sud-ouest, le littoral est marqué par la présence de nombreux fjords et par une multitude de baies.

Climat dans le pays

En dépit de la latitude nordique de l’Islande, le climat est tempéré par la Dérive Atlantique Nord : un courant océanique charriant des eaux chaudes qui vient baigner le littoral méridional et occidental de l’Islande. Le climat demeure cependant frais toute l’année durant. En janvier, les températures minimales enregistrées à Reykjavik tournent autour de -0.6°C.

Carte du tourisme en Islande
Carte du tourisme en Islande

En juin, elles ne dépassent pas 11,2°C. Le littoral nordique est baigné par des eaux beaucoup plus froides pendant la majeure partie de l’année. Les températures estivales et hivernales sont de 3°C et de 5°C plus froides que dans le sud du pays. En hiver, le littoral nordique de l’Islande est affecté par des brouillards givrants. Les gelées ne s’interrompent que pendant une courte période et les versants montagneux sont enneigés pendant près de six mois consécutifs. La pluviométrie annuelle moyenne oscille entre 1 000 et 1 500 millimètres dans le sud-ouest du pays. Les précipitations s’échelonnent entre 500 millimètres, dans le nord, et 3 000 millimètres, dans les zones montagneuses.

Carte détaillée de l'Islande
Carte détaillée de l’Islande

Géographie avec la carte de l’Islande

La nature des sols, le climat et le système hydrographique ne sont pas favorables aux forêts. Les arbres qui poussaient autrefois dans les plaines islandaises ont été abattus par les premiers colons afin de servir de bois de construction, leur écorce a également servi de nourriture aux moutons en hiver. La carte de l’Islande permet d’en savoir plus.

Carte vierge de l'Islande

Actuellement, la végétation des zones marécageuses se compose surtout de linaigrette (ou lin des marais), de carex et de joncs. Les forêts sont réduites et se composent presque exclusivement de saules nains, de bouleaux, de sorbiers, d’herbes, de mousses et de lichens. Elles se concentrent surtout dans les vallées côtières, les plaines du sud-ouest et les plateaux de lave qui se trouvent à une altitude peu élevée.

Où se trouve l'Islande sur une carte de l'Europe ?
Où se trouve l’Islande sur une carte de l’Europe ?

Articles en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.