Carte de la Géorgie

Dans cet article vous allez découvrir la carte de la Géorgie. Etat du Caucase situé entre la mer Noire et la mer Caspienne et pays natal de Joseph Staline, la Géorgie s’étend sur une superficie de 69 700 kilomètres carrés. Le paysage est marqué par l’alternance de plaines et de plateaux.

La Géorgie est bordée par la Russie, au nord ; par l’Azerbaïdjan, à l’est et au sud-est ; par l’Arménie, au sud ; par la Turquie, au sud-ouest et par la mer Noire à l’ouest. Elle a fait partie de l’Union soviétique jusqu’en 1991. La capitale se trouve à Tbilisi (voir sur la carte de la Géorgie).

Carte de la Géorgie
Carte de la Géorgie – Crédit Geoatlas

Géographie avec la carte de la Géorgie

Comme on peut le voir sur la carte de la Géorgie (celle sur le relief), le territoire est très montagneux et de nombreux sommets culminent à plus de 4500 mètres d’altitude. Les versants montagneux occidentaux les moins élevés et les plateaux sont affectés par un climat subtropical de type méditerranéen. Cette région s’est donc spécialisée dans la culture des citronniers, la viticulture, la culture de thé et de café.

Géorgie carte
Géorgie carte – Crédit Nations Online

A l’est les chaînes montagneuses sont beaucoup plus arides. Les terres cultivées doivent donc être irriguées afin de permettre la culture du coton, du riz, du blé et de l’orge. L’industrie géorgienne est très diversifiée et l’agriculture très mécanisée. Les gisements de manganèse figurent parmi les plus importants du monde.

Carte administrative de la Géorgie
Carte administrative de la Géorgie – Crédit Geoatlas

Les ressources minières sont très diversifiées, le pays dispose en effet d’importants gisements de minerai de fer, d’arsenic, de marbre, de tungstène, de mercure et d’or mais aussi d’argile et, dans une moindre mesure, de charbon. Les principaux sites industriels se répartissent entre Tblilisi, Kutaisi et Batumi (voir les villes sur la carte de la Géorgie).

Carte routière de la Géorgie
Carte routière de la Géorgie – Crédit Geoatlas

L’industrie produit des moteurs, des locomotives, des pelleteuses et des instruments de précision. L’industrie chimique fabrique des engrais minéraux, des fibres synthétiques et des médicaments. La Géorgie est surtout célèbre pour sa production viticole, son tabac, son thé et ses conserves. Elle produit également du coton, de la laine et de la soie.

Carte du relief de la Géorgie
Carte du relief de la Géorgie

Un peu d’histoire

Pour compléter la carte de la Géorgie, découvrons un peu plus le pays. Le peuplement de la Géorgie remonte à l’époque préhistorique. En 65 avant J.-C., cette région est rattachée à l’Empire romain. Les peuples géorgiens se convertissent au christianisme en 337 après J.-C. et prennent part à divers conflits avec les Empires perses et byzantins au cours des neuf siècles suivants. Après 654, la Géorgie est placée sous l’autorité des califes arabes qui établissent un émirat à Tbilisi.

Carte géographique de la Géorgie
Carte géographique de la Géorgie – Crédit Wikipedia

La domination de l’Empire byzantin s’est accompagnée du renforcement des pouvoirs du clergé, ce mouvement atteint son apogée avec la constitution de l’église orthodoxe indépendante de Géorgie. Le riche patrimoine culturel du pays témoigne de l’influence de l’église pendant cette période.

Carte des régions de la Géorgie
Carte des régions de la Géorgie

L’architecture géorgienne a, quant à elle, largement contribué au développement du style byzantin. Le développement économique et culturel de la Géorgie a cependant été pénalisé pendant plusieurs siècles par les invasions des Mongols, à partir de 1220, et par les destructions occasionnées par les hordes Timur entre 1386 et 1403.

Carte des villes de la Géorgie
Carte des villes de la Géorgie

La chute de l’Empire byzantin, en 1453, et les invasions successives de ce territoire par les Turcs ont, par la suite, considérablement appauvri les peuples géorgiens. Le pays est ensuite progressivement rattaché à la Russie, entre 1801 et 1864. La culture et le folklore commencent à s’occidentaliser à partir de la seconde moitié du XIXe siècle avec les débuts de l’industrialisation et la plus grande scolarisation des enfants.

Carte détaillée de la Géorgie
Carte détaillée de la Géorgie – Crédit Nations Online

En 1818, la Géorgie devient une république indépendante placée sous la protection de l’Allemagne avant d’être envahie par les troupes soviétiques au début de l’année 1921. Ces dernières mettent alors en place un régime soviétique à Tbilisi. La Géorgie est ensuite intégrée à la république de Transcaucasie qui est dissoute le 5 décembre 1936 et remplacée par la République socialiste soviétique de Géorgie.

Le 9 avril 1991, le Parlement vote l’indépendance et décide de créer un poste de président. Le 26 mai 1991, Zviad Gamsalhourdia remporte les premières élections au suffrage universel. Il est cependant renversé en janvier 1992.

Eduard Shevardnadze, ancien ministre soviétique des affaires étrangères, prend la tête d’un fragile gouvernement de coalition. En août 1992, de violents combats éclatent dans la région d’Abkhazie où se sont développés des mouvements séparatistes soutenus par la Russie.

Carte vierge de la Géorgie
Carte vierge de la Géorgie

Afin de mettre un terme à la guerre civile, Shevardnadze décrète l’état d’urgence et sollicite l’aide de la Russie. En 1995, après l’adoption d’une nouvelle constitution, il est élu président au suffrage universel. La situation politique demeure cependant très précaire. En 2016, la population de la Géorgie était estimée à 3,7 millions d’habitants.

Georgie sur une carte de l'Europe
Georgie sur une carte de l’Europe
Georgie sur une carte du monde
Georgie sur une carte du monde

Articles en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page