Carte de l’Inde

Vous trouverez une carte de l’Inde. Il faut savoir que près d’un sixième de la population mondiale habite en Inde. C’est la démocratie la plus peuplée du monde. Diverses populations y cohabitent, les principales religions y sont pratiquées et des dizaines de langues y sont parlées.

La société se divise en milliers de castes et représente les principaux groupes ethniques. La civilisation indienne remonte à plus de 4000 ans avec parfois des périodes d’apogée sans précédent dans l’histoire du monde.

Carte de l'Inde
Carte de l’Inde – Crédit Larousse

Découvrir le pays

Depuis son indépendance en 1947, l’Inde joue un rôle prépondérant dans les affaires internationales. Le niveau de vie de la majorité de la population est néanmoins très faible. Des millions d’Indiens souffrent de malnutrition, ont des logements vétustes et manquent cruellement de services pédagogiques, médicaux et sanitaires.

Inde carte
Inde carte – Crédit Geoatlas

La nation indienne (également appelée Bharat en Hindi) est plus petite que ne l’était l’empire des Indes dirigé par les Britanniques. Burma (aujourd’hui la Birmanie), région principalement bouddhiste située à l’est du pays comme on peut le voir sur la carte de l’Inde, se détache administrativement du reste de l’Inde en 1937. Lorsque les Britanniques déclarent l’indépendance de l’Inde dix ans plus tard, deux régions à majorité musulmane, l’une au nord-ouest (Pakistan occidental) et l’autre, plus petite, au nord-est (Pakistan oriental), se détachent du reste de la nation majoritairement hindouiste pour former le Pakistan.

En 1971, le Pakistan oriental se sépare du reste du pays : le Bangladesh est né. Les autres voisins de l’Inde sont, au nord, la République Populaire de Chine, et les royaumes du Népal et du Bhoutan. L’île de Sri Lanka se trouve au large du littoral méridional.

Carte détaillée de l'Inde
Carte détaillée de l’Inde – Crédit Geoatlas

Géographie avec la carte de l’Inde

La superficie de l’Inde (région de Jammu et Cachemire inclue) est de 3,3 millions de kilomètres carrés. Comme on peut le voir sur la carte de l’Inde, la majeure partie du pays se compose d’une péninsule se jetant dans l’Océan Indien entre la Mer d’Oman à l’ouest et le Golfe du Bengale à l’est.

Carte du relief de l'Inde
Carte du relief de l’Inde

Himalaya

Le massif montagneux du nord est composé de trois chaînes parallèles. La plus élevée forme l’Himalaya proprement dit avec des sommets dépassant les 7 600 mètres. A l’exception des cercles polaires, l’Inde est la plus importante région en matière de glaciers et de massifs enneigés. Vous pouvez facilement voir son emplacement sur carte de l’Inde.

Des chaînes de montagnes d’altitude plus faible partent des deux extrémités de l’Himalaya. L’une, à l’est, longe la frontière birmane et va jusqu’au Golfe du Bengale, l’autre, à l’ouest, traverse le Pakistan et rejoint la Mer d’Oman.

Carte géographique de l'Inde
Carte géographique de l’IndeDroits d’auteur

La plaine du Gange

Avec une superficie de 700 000 kilomètres carrés, elle identifiable rapidement sur la carte de l’Inde, la plaine du Gange a une largeur qui peut parfois varier de plusieurs centaines de kilomètres. C’est le plus important cours d’eau du monde en terme d’alluvions. Cette rivière profonde et aux dépôts sédimentaires énormes est l’une des principales sources de fertilisation des sols. De plus, la qualité de ses eaux et la nature plate du terrain en font un excellent outil d’irrigation.

Carte administrative de l'Inde
Carte administrative de l’Inde

Prenant sa source au sud de l’Himalaya, le Gange coule vers le sud sud-est et se jette dans le Golfe du Bengale. Son principal affluent, le Yamuna, le rejoint à Allahabad, en aval de New Delhi, la capitale du pays. Plus loin, au nord de Goalundo Ghat au Bangladesh, le Brahmaputra se jette dans le Gange.

L’Indus et ses affluents coulent dans les parties ouest et sud-ouest du pays. La partie septentrionale de cette région, celle qui s’étend sur l’Inde et le Pakistan est traditionnellement appelée le Punjab ou Pays des Cinq Rivières. Ces cinq rivières sont les cinq affluents de l’Indus : le Jhelum, le Chenab, le Ravi, le Sutlej et le Beas. Egalement situé sur la frontière indo-pakistanaise se trouve le Désert de Thar.

Carte des villes de l'Inde
Carte des villes de l’Inde

Le Dekan

Le soi-disant plateau d’Inde est en réalité une zone géographique bien plus complexe que ne le laisse supposer son nom. La majeure partie des 1,9 million de kilomètres carrés du Dekan est relativement plate. Les quelques excroissances s’élèvent entre 300 et 600 mètres au-dessus du niveau de la mer. Cette zone compte néanmoins de nombreuses collines et quelques escarpements d’importance. Situé dans les Ghâtes occidentales, l’Anaimudi (2 695 m) est le plus haut sommet de la péninsule indienne.

Les plaines côtières longeant le Dekan sont relativement étroites (10-130 km). La plaine orientale est irriguée par de nombreux deltas, y compris, du nord au sud, ceux de Mahanadi, Godavari,
Krishna et Kaveri.

Carte touristique de l'Inde
Carte touristique de l’Inde

L’Inde regorge de ressources minérales non-énergétiques et possède quelques gisements de charbon. Ses réserves pétrolières et gazeuses sont en revanche limitées. Les principaux gisements se trouvent au sud de la plaine du Gange. En tête vient le plateau de Chota Nagpur. Cette région possède les principales sources de charbon du pays ainsi qu’une grande partie des réserves de minerai de fer, de cuivre, de bauxite, de pierre à chaux, de mica et de chromite. Avec ces 100 milliards de tonnes de charbon, le pays arrive au cinquième rang mondial.

Carte routière de l'Inde
Carte routière de l’Inde – Crédit Geoatlas

Climat de l’Inde

En règle générale, le climat de l’Inde est gouverné par la mousson. La plupart du pays a trois saisons : la saison chaude, la saison humide et la saison tempérée. Pendant la saison chaude, qui débute en mars et fini à la mi-juin, les températures sont très élevées. Elles s’accompagnent de vents intermittents et de tempêtes de poussière.

Carte des régions en Inde
Carte des régions en Inde – Droits d’auteur

La saison humide, la mousson, est caractérisée par des vents forts et humides de sud sud-ouest apportant généralement des trombes d’eau qui s’abattent quotidiennement en fin de journée. Cette saison peut débuter dès le mois de mai dans le sud du pays.

Carte des précipitations en Inde
Carte des précipitations en Inde
Carte du climat en Inde
Carte du climat en Inde

Les précipitations annuelles peuvent connaître d’importantes variations. A Cherrapunji, sur le plateau du Shillong, au nord du Bangladesh, il tombe environ 1 143 cm d’eau par an. Cette zone est la deuxième au monde après le mont Waialeale à Hawaii (1 168 cm par an). La partie occidentale du Désert de Thar, en revanche, n’enregistre que 10 cm de pluie par an. C’est une des régions les plus sèches du pays.

Carte vierge de l'Inde
Carte vierge de l’Inde – Crédit d-maps

Tout comme les précipitations, les températures peuvent être très variées. Comme on peut s’en douter en regardant la carte de l’Inde (au niveau du relief), les stations situées dans les montagnes de l’Himalaya, Darjeeling et Simla par exemple, enregistrent des records de températures avec une moyenne annuelle de 12° et 14° C. Sur la plaine du Gange, la température moyenne à Delhi et à Allahabad est de 26° C.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *