Plus beaux villages du Pays Basque français

Quels sont les les plus beaux villages du Pays Basque français ? Les nombreuses routes sinueuses que l’on peut trouver avec la couleur verte sur les plans routiers sont sans fin. Il s’agit d’un enchainement de virages, on a parfois l’impression de jouer à cache-cache avec le paysage.

Une conduite prudente est de rigueur dans le Pays Basque. Il faut conduire ici avec prudence ! Mais heureusement pour contre balancer ce désagrément vous pourrez parcourir des villages d’une grande beauté qui vous donneront envie de faire une pause. Enfin plusieurs pauses.

De la montagne nommée la Rhune (ou Larrun en Basque) jusqu’à la rivière de la Nive, il est difficile de compter le nombre de maisons labourdines, typiques du Pays Basque, avec leurs murs blanchis de chaux, mais aussi avec leurs colombages repeints de frais. Vous pouvez également découvrir des églises avec des clochers ou des porches massifs ainsi que les lavoirs ou fontaines restaurés, les frontons de pelote basque. Profiter également des terrasses de café.

Découvrez le pays Basque avec la chaîne YouTube « Le pays préféré des Français » :

Liste des plus beaux villages du Pays Basque français :

Ascain
Sare
Saint-Pée-Sur-Nivelle
Espelette
Itxassou
Ainhoa

Ascain : découvrir l’un des plus beaux villages du Pays Basque

Celui-ci est situé à 6 km de la célèbre ville de Saint-Jean-de-Luz. Ainsi, Ascain est un charmant petit village du Pays Basque qui est traversé par le fleuve de la Nivelle. Vous trouverez a ce niveau un pont romain datant du Veme siècle, il enjambe le fleuve et mérite le détour. Continuez votre découverte des plus beaux villages du Pays Basque en vous enfonçant davantage dans les terres pour découvrir d’autres étapes.

Village de Sare et son petit train

Le village possède la particularité d’être niché au milieu des collines. Ainsi, le village de Sare est plutôt typique, ce dernier est fier de ses origines basques et le montre. Son église appelée Saint-Martin et ses magnifiques demeures des XVIIe et XVIII siècle en sont un exemple.

Un autre avantage lui permettant d’avoir largement sa place dans les plus beaux villages du Pays Basque est son authentique petit train à crémaillère qui date de 1924. Celui-ci fonctionne toujours et achemine à une vitesse de 9 km/h les passagers vers le sommet de la montagne nommée la Rhune. Cette dernière est d’une altitude de 905 mètres, celle-ci n’est donc pas très élevée, mais ce sera suffisant pour vous donner l’impression d’être sur le toit puisqu’il s’agit d’un observatoire privilégié pour admirer la côte Basque d’un côté et les Pyrénées de l’autre.

En plus, vous serez très proche de la nature et pourrez entre autres rencontrer des troupeaux de pottoks. Il s’agit de petits chevaux typiques du Pays Basque élevés en liberté. Vous pouvez également apercevoir des vautours fauves qui sont les rapaces emblématiques dans les Pyrénées.

Découverte du village de Saint-Pée-Sur-Nivelle

Un autre parcours possible lorsque l’on va en direction d’Espelette vous fera traverser Saint-Pée-sur-Nivelle. Il s’agit d’un village typique, plutôt commerçant. Vous découvrirez de nombreuses maisons alignées et préservées de manières remarquables. Celles-ci datant des XVIIe et XVIIIe siècles.

Une particularité concernant ces dernières se situe sur la place de l’église, il faut découvrir la maison de Martin de Habans, chirurgien (1707), et d’un successeur à lui, Martin Borda (1774). Une autre curiosité à voir est le moulin du XIVe siècle, il fut exploité durant environ un siècle par la famille portant le nom Daguerre. Dans la descente du torrent fonctionne deux meules, l’une est destinée au blé, l’autre au maïs.

Lorsque le moulin est en production, il est possible d’acheter farine tamisée à la main, c’est un moyen de s’approvisionner en local.
Pour ceux qui veulent en savoir plus sur la célèbre xistera (la pelote Basque), ceux-ci pourront enfin approfondir leurs connaissances en allant à l’écomusée de la Pelote et du Xistera Pilotari. La xistera est le gant en osier qui permet de faire le lancer à la pelote.

Si la pelote ou le sport ne vous intéresse pas et que vous traversez le village par un temps chaud, vous pourrez prendre la direction du lac aménagé ou vous évader via une Tyrolienne installée au-dessus du fameux plan d’eau.

La ville de Saint-Pée a été le théâtre d’une grande et terrible « chasse aux sorcières » durant le début des années 1600. Celle-ci fut initiée par Pierre de Lancre. Le conseiller au Parlement commença une grande traque qui ciblait particulièrement les femmes de marins, les guérisseuses ou les cartomanciennes. Celle-ci était régulièrement accusée de sorcellerie.

Après les différents procès qui eurent lieu au château, environ 200 personnes, femmes et enfants inclus, furent brûlées vives. Aujourd’hui, un mémorial a été créé pour rendre hommage à ces victimes.

Espelette : il y a plus que le piment à voir

La ville est célèbre pour son piment de couleur rouge vif. Mais le village ne se résume pas uniquement à une AOP qui permet d’assaisonner les succulentes spécialités locales allant de l’axoa à la piperade en passant par le marmitako ou la morue biscayenne. Il s’agit aussi et avant tout d’un joli bourg plutôt coquet blotti dans un écrin de verdure. Cette beauté lui permet d’être parmi les plus beaux villages du Pays Basque.

Découvrez le village d’Espelette avec la chaîne YouTube « Le pays préféré des Français » :

Le piment étant néanmoins un ingrédient important du village, durant la période de l’automne, les façades chaulées se couvrent de petits chapelets de piments que l’on fêtera dans la bonne humeur lorsque arrive le dernier week-end du mois d’octobre. Cet événement est devenu une réelle foire gastronomique où se bousculent des étals rutilants et des produits à découvrir. Vous trouverez de nombreuses tentations qui vous donneront envies de ne pas repartir les mains vides du village d’ Espelette.

Itxassou : un célèbre village du Pays Basque

Si vous souhaitez continuer de découvrir les plus beaux villages du Pays Basque vous ne pouvez pas rater Itxassou. Ce village situé entre les plaines et les montagnes. Il possède une église blanche lovée dans la grande et verdoyante vallée de la Nive. Ce dernier est encore plus charmant lors de la période de floraison des cerisiers qui est la spécialité locale.

Vous apercevrez de nombreux vergers, vous aurez alors une impression japonisantes, pourrait-on dire, alors que vous êtes dans les Pyrénées. Sur place il ne faut pas manquer de visiter l’église Saint-Fructueux (on pourra dire qu’il s’agit d’un nom prédestiné) qui possède un très beau retable baroque, mais aussi de magnifiques tribunes ou des galeries de bois sculpté.

Vous pourrez profiter d’une balade agréable, cette dernière vous emmènera vers le défilé en surplomb de la Nive au pas de Roland. Ce nom proviendrait d’un rocher qui fut creusé par le sabot du cheval du célèbre Roland.

En continuant votre route sur dans les plus beaux villages du Pays Basque, vous constaterez que la route commence non seulement à s’élever, mais elle devient de plus étroite et sinueuse. Vous observerez un paysage beaucoup plus sauvage sur le mont Artzamendi (que l’on surnomme « la montagne de l’Ours »). Au sommet de ce dernier, on peut profiter d’une vue imprenable sur les vallées basques espagnoles.

Pour les amoureux de la nature, vous pourrez rencontrer de nombreux moutons, mais aussi quelques pottoks. En revanche rassurez- vous, il n’y pas d’ours. Encore une fois vous serez libre de continuer votre à pied sur un des nombreux sentiers dédiés à la randonnée. Si vous décidez de prolonger le plaisir jusqu’au col des Veaux, ne manquez pas le coucher du soleil. Celui-ci est magnifique. Profitez-en pour faire des photos inoubliables. Un petit bémol néanmoins, il ne faudra pas oubliez d’amener vos papiers, car il s’agit d’un chemin qui est parfois utilisé par les contrebandiers, donc les autorités veille.

Découvrez Ainhoa parmi les plus beaux villages

En approchant de la frontière, vous trouverez le village basque d’Ainhoa. Celui-ci est une bastide qui fut fondée au 13eme siècle par des moines. Il s’agit d’une très vieille étape des célèbres chemins de pèlerinages de Saint-Jacques-de-Compostelle.

La prospérité de la ville provient, comme de nombreuses autres communes de cette région, du retour des émigrés basques qui étaient partis pour s’enrichir aux Amériques (il s’agit des Indes occidentales), les Indianos, et qui retournèrent au bercail. Tout ceci eux lieu autour des XIIeme et XIIIeme siècles.

A leur retour, ceux-ci se firent alors construire de spacieuses demeures célèbres pour leurs colombages et leurs encorbellements. Il faut d’ailleurs s’attarder sur les différents linteaux des portes de ces maisons qui racontent justement ces histoires. Vous pourrez notamment observer celui de la maison Gorritia (situé à 100 m sur la droite de l’église).

Vous remarquerez également qu’il y a souvent des fleurs de cardes ou des coqs qui se trouvent sur les seuils des maisons dans les plus beaux villages basques, pour la petite explication ceux-ci reflètent en réalité le soleil qui est lui-même associé à l’œil de Dieu. Ce côté typique de la région lui fait intégrer le classement des plus beaux villages du Pays Basque.

Une autre information intéressante concerne le rouge que l’on peut retrouver sur les fameux volets et colombages. Cette couleur a pour origine le sang de bœuf que l’on répandait sur les boiseries pour empêcher les insectes d’envahir les lieux, mais aussi pour éviter le pourrissement.

Si l’envie vous vient de vous dégourdir les jambes, vous trouverez de nombreuses randonnées à proximité, celle-ci est balisée et démarrent dès la sortie du village, dont une sur une portion du mythique GR10.

Carte des villages du Pays Basque français
Carte des villages du Pays Basque français

Articles en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page