Carte du Canada

Découvrir une carte du Canada. A l’ouest, le Canada s’étend de l’océan Atlantique jusqu’à l’océan Pacifique. Au nord, il s’étire de la frontière américaine jusqu’aux glaciers de l’océan Arctique.

Cette immense nation est marquée par d’importants contrastes géographiques et climatiques.

Toutes les cartes que vous pouvez retrouver dans l’article :

Carte du Canada
Carte du Canada – Obtenir les droits d’auteurs ici

Bien que sa superficie (10 millions de kilomètres carrés) en fasse le deuxième pays du monde, sa densité de peuplement est faible : 2,7 personnes par kilomètre carré. Bien que le nord et le sud du Canada soient distants de 4 800 kilomètres, plus de 30 millions d’habitants se concentrent le long de sa frontière méridionale qui longe, pendant 300 kilomètres, 12 états américains.

Environnement naturel au Canada

L’immense Bouclier Canadien est constitué de roches anciennes très dures datant de l’époque précambrienne. Il forme le soubassement de près de la moitié du Canada. A partir du golfe d’Admundsen, il s’étend vers le sud et vers l’est jusqu’à la Baie d’Hudson (que l’on peut voir sur la carte du Canada), dans l’océan Atlantique. Ce faisant, il englobe l’ensemble des territoires du Labrador ainsi qu’une partie du Québec et de l’Ontario. Les roches sédimentaires qui constituent le sous-sol du reste du pays reposent sur cette base ancienne.

Pour la petite histoire, pendant l’ère paléozoïque (il y a 570 à 225 millions d’années) et l’ère mésozoïque (de 225 à 65 millions d’années), les mers ont envahi les dépressions du Bouclier Canadien et y ont déposé de nombreuses couches de sédiments qui, après plusieurs millions d’années, ont fini par se solidifier.

Ces dépôts sédimentaires ont ensuite été soulevés et fragmentés à la suite d’une intense activité géologique. Les micro-organismes marins présents dans ces sédiments ont ensuite formé des gisements de pétrole et de gaz naturel prisonniers des plissements rocheux.

Des dinosaures ont également été ensevelis lors de ces mouvements de surrection et de fragmentation de l’écorce terrestre et leurs corps se sont ensuite fossilisés.

Carte du Canada : les régions

Carte des régions du Canada
Carte des régions du Canada

Le Canada peut également être divisé en plusieurs grandes régions topographique :

Région des Appalaches

La région des Appalaches est celle qui se trouve le plus à l’est sur la carte du Canada. Elle englobe les provinces de l’Atlantique ainsi que la péninsule de Gaspésie, au Québec. Il s’agit du prolongement nordique de la chaîne américaine des Appalaches.

Dans cette région, de nombreux cours d’eau serpentent entre des collines boisées entrecoupées d’une multitude de lacs. Le sous-sol recèle plusieurs gisements de minerais métalliques et non métalliques (charbon, gypse).

Au large des côtes, les eaux glacées du courant du Labrador, particulièrement riches en micro-organismes marins, rejoignent les eaux plus chaudes du Gulf-Stream. Grâce à la proximité de la plaque continentale, ces courants océaniques ont donné naissance à l’une des meilleures zones de pêche du monde.

Autre carte du relief au Canada
Autre carte du relief au Canada

Dans l’océan Arctique, l’archipel qui se trouve au nord du continent canadien est très montagneux.

Il abrite les montagnes Inuites, auxquelles on a donné le nom des peuples esquimaux qui y habitent. Le climat y est très rude, ce qui a freiné leur exploration. Leur potentiel économique est, par conséquent, difficile à estimer.

Régions des Grands Lacs

La région des Grands Lacs et des basses terres du St. Laurent que l’on retrouve sur la carte du Canada entre le Bouclier Canadien et les Appalaches, à l’ouest de l’océan Atlantique. Dans toute cette zone, le soubassement de roches calcaires et schisteuses datant du Mésozoïque est surmonté d’importants dépôts glaciaires. Ces sédiments marquent l’emplacement d’anciens lacs glaciaires qui se sont asséchés, il y a environ 11 000 ans.

Cette région englobe les terres de Point Pelée qui longent les rives du lac Erié, en Ontario. Grâce à la fertilité des sols et à l’abondance des matériaux de construction, elle possède la densité de peuplement la plus importante du Canada dont elle est également devenue le centre économique.

Carte administrative du Canada
Carte administrative du Canada

Le Bouclier Canadien effectue une saillie, connue sous le nom d’axe de Frontenac, et divise en deux les basses terres du Saint-Laurent pour former les monts Adirondacks, aux Etats-Unis, ainsi qu’une multitude d’îles le long du célèbre Saint-Laurent, ce dernier est facilement identifiable sur la carte du Canada. Dans cette région, les roches précambriennes surplombent les roches sédimentaires avoisinantes. Bien que les affleurements rocheux et les marécages soient nombreux, le paysage est agrémenté de vastes forêts et de lacs d’une grande beauté. Le Bouclier couvre près de la moitié du territoire national et renferme d’abondantes ressources minérales, forestières et hydroélectriques.

Régions des plaines intérieures

La région des Plaines intérieures, ou Basses Terres, qui s’étend sur la carte du Canada entre le Bouclier Canadien et les chaînes montagneuses occidentales, de la frontière américaine jusqu’à l’océan Arctique. Le paysage est doucement ondulé, car le sous-sol de la région est formé d’épaisses couches de roches sédimentaires presque horizontales dont l’altitude augmente doucement au fur et à mesure qu’on avance vers l’ouest. Les champs de céréales qui caractérisent le centre et l’est de cette région laissent alors place à des ranchs spécialisés dans l’élevage du bétail, à l’ouest, ou à d’immenses forêts, au nord. A proximité d’Alberta, ces roches sédimentaires recèlent du pétrole, du gaz naturel, et du charbon alors que dans la région de Saskatchewan elles sont particulièrement riches en potasse.

Le Bouclier est bordé par plusieurs zones de basses terres : les plaines de la baie d’Hudson et les plaines de l’archipel Arctique. Dans les deux cas, les roches sédimentaires sont similaires à celles qu’on rencontre dans la région des Grands Lacs, dans le sud de l’Ontario. Bien que l’on ait répertorié plusieurs gisements de sel et d’hydrocarbures, la rigueur du climat a empêché leur mise en exploitation.

Carte du relief au Canada
Carte du relief au Canada

Les Rocheuses, une large section de l’ensemble montagneux de l’hémisphère occidental, représentent la dernière région du Canada. Elles forment la bordure orientale de la Cordillère, une série de chaînes de montagnes s’étirant presque parallèlement au littoral Pacifique. Très escarpées, les Rocheuses ont considérablement freiné la colonisation des territoires de l’ouest du Canada. Elles constituent en effet une barrière naturelle presque infranchissable qui continue de poser de sérieux problèmes à l’heure actuelle.

Il n’existe que trois défilés naturels : le Yellowhead, le Kicking Horse et le Crownest. Ils permettent d’acheminer les marchandises provenant des grandes prairies vers les marchés du littoral Pacifique. Plus à l’ouest, les montagnes de Columbia et de Skeena, les plateaux intérieurs, et les gorges encaissées du Fraser et du Thompson entravent également la circulation des marchandises. Le pied de l’immense chaîne côtière est ensuite baigné par l’océan Pacifique. Le littoral est donc très découpé et caractérisé par la présence de nombreuses falaises souvent abruptes.

L’île de Vancouver et l’archipel de la Reine-Charlotte sont également très montagneuses et résultent de la surrection et du plissement d’une autre portion de la croûte terrestre. Le point culminant du pays, le mont Logan, se trouve dans le massif Saint Elie aux confins du Canada et de l’Alaska. Il atteint 6 000 mètres d’altitude. Vous pouvez le retrouver sur la carte du Canada (relief). La Cordillère abrite certaines des régions les plus humides et les plus sèches de tout le Canada.

Ainsi, Esteban Point enregistre une pluviométrie annuelle supérieure à 300 centimètres alors que la région de Kamloops, dans le centre-sud de la Colombie britannique est extrêmement aride. Cette zone montagneuse joue cependant un rôle économique essentiel grâce à son considérable potentiel minier, agricole et forestier. Elle abrite en outre de nombreux cours d’eau et bénéficie de la proximité de l’Océan.

Où se trouve le Canada sur une carte ?
Où se trouve le Canada sur une carte ?

Rivières et lacs au Canada

Les lacs et les rivières représentent plus de 8% de la superficie totale et jouent un rôle économique non négligeable. En effet, la majorité des grandes villes ont été bâties à proximité d’un lac ou d’un fleuve.

Carte des rivières et lacs au Canada
Carte des rivières et lacs au Canada

Il existe au Canada, deux lignes de partage des eaux. Les Rocheuses séparent en effet les cours d’eau orientés vers l’ouest de ceux qui coulent vers l’est. La seconde ligne de partage des eaux est moins visible. Il s’agit d’une autre chaîne de montagne qui s’étire plus ou moins le long du 49e parallèle, des Rocheuses jusqu’à la région des Grands Lacs. Elle sépare les cours d’eau orientés vers le nord, qui se jettent dans l’océan Arctique ou dans la baie d’Hudson, de ceux qui sont orientés vers l’est ou le sud et qui se jettent dans l’océan Atlantique ou dans le golfe du Mexique

A l’ouest de la carte du Canada, le Fraser et le Thompson drainent tous deux la partie méridionale de la Colombie britannique avant de se jeter dans le détroit de Géorgie (entre l’île de Vancouver et le continent) et dans l’océan Pacifique. Le plus long fleuve du Canada, le Mackensie, draine les eaux du Peace et du Slave, traverse le lac Athabasca et le Grand lac des Esclaves avant de se jeter dans la mer de Beaufort et dans l’océan Arctique.

La Saskatchewan est formée par l’union de la Saskatchewan du Nord et de la Saskatchewan du Sud.

Elle prend naissance dans les Rocheuses pour rejoindre ensuite le lac Winnipeg, dans le Manitoba. Ce dernier accueille également les eaux du fleuve Rouge et de l’Assiniboine. Le Nelson, est quant à lui un émissaire du lac Winnipeg tributaire de la Baie d’Hudson. De nombreux fleuves dont la source se trouve dans le Manitoba, dans le nord de l’Ontario et le nord-ouest du Québec se jettent également dans la Baie d’Hudson et la Baie James. Presque toutes les autres rivières canadiennes traversent la région des Grands lacs ou rejoignent le système hydrographique du Saint-Laurent avant de se jeter dans l’océan Atlantique.

Carte politique du Canada
Carte politique du Canada

La région des Grands lacs possède la plus importante réserve d’eau douce de toute la planète. A partir de Duluth, aux Etats-Unis, ces lacs se succèdent régulièrement sur une distance de 3 700 kilomètres, jusqu’à Belle-Ile, dans la province de Terre-Neuve.

A l’exception du lac Michigan, qui se trouve entièrement en territoire américain, tous les autres lacs se trouvent à cheval sur les frontières séparant les Etats-Unis du Canada, ils sont facilement identifiable sur la carte du Canada. Ils ont joué un rôle économique déterminant et ont historiquement favorisé l’accès aux plaines intérieures en facilitant le transport international et national des matières premières, des produits agricoles et des produits finis.

Climat au Canada

L’immensité du territoire (que l’on peut voir sur la carte sur Canada, notamment celle de son emplacement) explique l’importance des contrastes climatiques. Bien que les températures demeurent relativement fraîches dans l’ensemble du Canada, les variations régionales méritent d’être prises en considération. Les provinces qui longent l’océan Atlantique ainsi que les plaines de l’Ontario et du Québec possèdent un climat continental frais caractérisé par des étés chauds et des hivers rigoureux. La proximité de l’Océan modère toutefois le climat des provinces de la Nouvelle-Ecosse, de l’Ile-du-Prince- Edouard, et de Terre-Neuve : les étés y sont plus frais et les hivers beaucoup moins rudes. Vous pouvez également retrouver cette disparité sur la carte du Canada ci-dessous (carte du climat).

Carte du climat au Canada
Carte du climat au Canada

Les précipitations sont, en général, modérées et se répartissent régulièrement tout au long de l’année. Les territoires qui correspondent aux limites du Bouclier Canadien sont caractérisés par un climat continental frais, c’est à dire par des hivers rigoureux et par des étés chauds.

Toutefois, dans les provinces des Prairies, les précipitations et les chutes de neige sont beaucoup moins abondantes que dans le nord du Bouclier. Ce phénomène intervient donc directement sur leur développement agricole et économique.

Dans les Rocheuses, les conditions climatiques sont très variées et sont étroitement liées à l’altitude et à la plus ou moins grande exposition des versants aux vents.

Le littoral Pacifique enregistre, quant à lui, d’abondantes chutes de neige et de pluie qui ont surtout lieu en hiver, à l’époque où les vents soufflent de la mer vers la terre. Victoria, la capitale de la Colombie britannique, bénéficie cependant d’un climat relativement sec et d’hivers cléments. Sur la côte Pacifique, les étés sont en général doux.

L’archipel arctique et les côtes qui longent l’océan Arctique possèdent un climat arctique très rigoureux. Comme toute cette zone se trouve à l’intérieur du cercle arctique, le soleil ne se lève jamais pendant les six mois d’hiver et ne se couche jamais pendant les six mois d’été. Le sol est constamment gelé et les étés sont extrêmement courts et frais.

Carte du Canada : les villes

Bien que l’économie canadienne soit largement dominée par l’agriculture, la sylviculture et l’exploitation minière, le Canada est une nation fortement urbanisée : près de 80% de la population se répartit dans les grandes agglomérations urbaines, les villes et les villages. Toronto, en Ontario, avec 2,6 millions d’habitants est la plus grande ville du Canada. Elle est suivie par Montréal, au Québec (1,6 millions d’habitants) et Ottwa, en Colombie britannique (600 000 habitants ). Ottawa est la capitale comme vous pouvez le constater sur la carte du Canada.

Carte des villes au Canada
Carte des villes au Canada

Les villes principales du Canada diffèrent énormément les unes des autres, toutefois les trois plus grandes possèdent quelques points communs. Montréal est la plus grande ville francophone située en dehors de la France et se trouve à la jonction du Saint-Laurent et d’Ottawa. Elle a été fondée au XVIIe siècle, à la même époque que la ville de Québec. Il s’agit des deux plus anciennes villes du pays. Vous pouvez facilement les retrouver sur la carte du Canada.

Montréal est un grand centre financier et industriel. Elle abrite également un port très actif. A l’exception des hautes tours qui se dressent dans le quartier des affaires, l’architecture de la ville est typiquement française. Certains bâtiments de la vieille ville datent du XIXe siècle et font partie du patrimoine culturel et architectural de Montréal.

Carte détaillée du Canada
Carte détaillée du Canada

Bien que cette ville se trouve à plus de 1 500 kilomètres de l’océan Atlantique, à l’extrême est de la voie maritime du Saint-Laurent, elle abrite le principal site portuaire du Canada oriental. Le port de Sept-Iles, toujours sur le Saint-Laurent, assure un important trafic de marchandises, mais plus de 4 000 bateaux viennent annuellement débarquer leurs cargaisons dans le port de Montréal. La majorité des exportations et des importations européennes du Canada transitent également par ce port. En hiver, l’utilisation de brise- glaces permet aux bateaux de continuer à circuler pendant cette saison.

La voie maritime du Saint-Laurent a été ouverte en 1959 grâce aux efforts conjugués du Canada et des Etats-Unis. On pensait alors que les grandes villes de la région des Grands Lacs tireraient profit de cette nouvelle voie de communication. Toutefois, les taxes de transport élevées et les hivers rigoureux expliquent que ces villes continuent d’utiliser largement le réseau routier et ferroviaire.

Carte des langues au Canada
Carte des langues au Canada

Contrairement à Montréal, la ville de Toronto ne possède aucun héritage architectural particulier. On y rencontre surtout des hautes tours abritant des bureaux. Toronto est l’une des rares villes d’Amérique du Nord dont la population se concentre surtout dans le quartier des affaires ou à proximité de celui-ci.

Parmi les villes les plus importantes du pays par la taille, on peut citer : Vancouver (Colombie Britannique) ; Edmonton et Calgary (Alberta) ; Winnipeg (Manitoba) ; Hamilton (Ontario) et Québec (Québec). Grâce à la rénovation de son patrimoine architectural, la ville de Québec peut s’enorgueillir d’être la une des plus jolies villes du Canada. Vous pouvez très facilement localiser ces villes sur la carte du Canada.

Carte vierge du Canada
Carte vierge du Canada

Articles en relation

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.