Carte du Japon

Dans cet article vous trouverez une carte du Japon. C’est un des principaux pays industrialisés de l’Asie et du monde non-occidental, le Japon peut sans rougir être comparé aux plus puissantes économies de l’occident. Reconstruit au lendemain de sa défaite pendant la Seconde Guerre Mondiale, le pays a connu l’une des renaissances les plus spectaculaires de l’après-guerre.

Carte du Japon
Carte du Japon – Crédit Geoatlas

L’évolution du Japon

La Restauration Meiji de 1868 représente le début de l’ère moderne au Japon. Pas-à-pas, les Japonais ont réussi à développer les bases technologiques d’une industrie moderne qui a permis au pays de devenir l’une des principales puissances économiques mondiales.

La population japonaise se voit proposer une impressionnante variété de biens. Les métropoles, à leur tête Tokyo (que l’on peut voir sur la carte du Japon), sont le fleuron de ce qu’un centre urbain peut aujourd’hui représenter. Le Japon est également caractérisé par son contraste entre nouveau et ancien, modernité et tradition. L’urbanisation, l’industrialisation et le développement des transports et des communications ont profondément modifié le style de vie des Japonais, tant à la ville qu’à la campagne.

Japon carte
Japon carte – Droits d’auteur

La densité de la population japonaise est très élevée. La population totale du Japon arrive au 8ème rang mondial. Sa capitale, Tokyo, est l’une des plus grandes métropoles du monde. De 1955 à 1990, la croissance économique du Japon est sans précédent. Elle a d’ailleurs permis au pays de devenir l’une des plaques tournantes de l’économie mondiale. Compte-tenu des ravages de la Seconde Guerre Mondiale, cette rapide expansion est souvent qualifiée de « miracle économique ». Depuis le début des années 90, la croissance a toutefois connu un certain ralentissement et d’autres pays d’Extrême-Orient sont entrés en lice.

Géographie avec la carte du Japon

Situé au large du continent asiatique, le Japon est composé d’une chaîne montagneuse. On remarque sur la carte du Japon qu’il est divisé en quatre îles principales _Hokkaïdo, Hondo, Sikok et Kiou Siou, le pays s’étend du nord-est au sud-ouest sur près de 1 900 km. Si l’on considère également les quelques 3 900 îles qui appartiennent au pays, la longueur du Japon est alors de 2 900 km. Sa largeur maximum atteint 320 km.

Carte administrative du Japon
Carte administrative du Japon – Crédit Geoatlas

Le Japon ne possède aucune frontière limitrophe. A l’ouest, au large de la Mer du Japon se trouvent la Corée du Nord et la Corée du Sud. Au nord-ouest de la Mer du Japon et au large de la Mer d’Okhotsk se trouve la Russie. La Chine est à l’ouest, de l’autre côté de la Mer de Chine Orientale. Taïwan et les Philippines sont au sud-ouest des îles Riou-Kiou. Le littoral de l’est et du sud-est borde l’Océan Pacifique.

La superficie du Japon est de 377 835 kilomètres carrés. L’île principale est Hondo comme on peut le voir sur la carte du Japon : elle représente 3/5èmes de la surface totale.

Carte du relief du Japon
Carte du relief du Japon

Les îles japonaises sont géologiquement jeunes et instables. Elles ont été l’objet de mouvements géologiques considérables et d’une grande activité volcanique. La topographie du pays est donc accidentée et est dominée par des montagnes et de collines qui recouvrent plus de 80 % du territoire. Ceci explique également la division des îles en centaines d’unités. Les paysages sont très variés.

Seul un quart du pays a un niveau d’inclinaison inférieur à 15 degrés. La plupart des plaines ont été formées par les dépôts sédimentaires des rivières et se trouvent le long du littoral. La plaine de Kanto, la plus grande du Japon, est située à l’est de l’île d’Hondo. Localisée au milieu de cette île, elle s’étend sur 15 500 kilomètres carrés. C’est là qu’a été construite la ville de Tokyo. D’échelle plus petite, la plaine de Nobi accueille Nagoya, alors que la plaine de Kansai est occupée par Osaka, Kyoto et Kobé.

Carte routière du Japon
Carte routière du Japon – Crédit Geoatlas

Le Japon et les zones d’eau

Les nombreuses rivières du Japon sont généralement courtes et leurs bassins peu sédimentaires. Seules deux d’entre elles, Shinano et Tone, dépassent les 310 km de long comme on le montre la carte du Japon. Elles se trouvent sur l’île d’Hondo. Avec ses 367 km de long, Shinano est la plus longue. Mais Tone recouvre une plus grande superficie (18 400 kilomètres carrés).

Carte politique du Japon
Carte politique du Japon

Inaccessibles à la navigation fluviale, les rivières servent principalement à l’irrigation, à la fourniture d’eau potable et à la production d’électricité. Les inondations sont courantes, tout particulièrement pendant la saison des typhons, et provoquent d’importants dégâts dans les plaines et les vallées aux densités de population élevées. Le Japon possède quelques lacs. Le plus important est le lac Biwa situé au centre-ouest de Hondo.

Comparativement à sa superficie, le littoral japonais est très long, c’est visible facilement sur la carte du Japon. La côte qui longe le Pacifique est découpée. C’est là que se trouvent les baies de Tokyo, de Suruga et d’Ise, et la Mer Intérieure située entre les îles d’Hondo et de Sikok.

Carte des régions du Japon
Carte des régions du Japon

Un relief varié

Les nombreux volcans et les secousses telluriques dont est souvent victime le Japon illustrent l’instabilité géologique du pays. Le Japon possède plus de 200 volcans dont 60 environ sont encore actifs. Certains volcans sont en aiguille et atteignent des altitudes élevées, d’autres, les calderas, n’ont pas d’édifice extérieur, c’est-à-dire qu’ils ne sont composés que d’un cratère.

Carte géographique du Japon
Carte géographique du Japon – Crédit Larousse

Perché à 3 776 mètres d’altitude, le mont Fuji, célèbre volcan en aiguille, est le point culminant du pays, vous pouvez découvrir son emplacement sur la carte du Japon. La dernière activité de ce volcan a été enregistrée en 1707. Le mont Asama au milieu de l’île d’Hondo et le mont Sakurajima au sud de l’île de Kiou Siou, sont de célèbres volcans encore en activité. Le mont Aso sur l’île de Kiou Siou et le mont Akan sur Hokkaïdo sont les exemples les plus intéressants de calderas. Des sources chaudes existent dans les zones volcaniques.

Carte détaillée du Japon
Carte détaillée du Japon – Droits d’auteur

Les tremblements de terre sous-marins dans le nord de l’Océan Pacifique provoquent d’énormes raz-de-marée appelés « tsunamis ». Les dégâts entraînés par ces phénomènes sont très importants. Tous les cinq ou six ans, le Japon est victime d’un tremblement de terre d’intensité moyenne. L’un des plus terribles tremblements de terre de l’histoire du pays s’est produit en 1923. Tokyo et Yokohama ont pratiquement été rayées de la carte. Plus de 140 000 personnes y ont trouvé la mort.

Climat au Japon

Malgré la modeste superficie du pays, le Japon est traversé par une grande variété de climats. En effet, vu la carte du Japon, on peut voir que ses îles s’étendent sur une large latitude et se trouvent dans une zone où les différentes masses d’air du continent asiatique et de l’océan Pacifique entrent en conflit. Les masses d’air continentales font que la différence entre les températures hivernales et estivales est plus importante. Mais cette caractéristique est contrebalancée par l’influence des masses d’air en provenance de la mer qui provoquent une forte humidité et des précipitations accrues. La topographie accidentée du pays cause également des variations climatiques notables.

Carte des villes du Japon
Carte des villes du Japon

Pendant l’hiver, le Japon est traversé principalement par des masses d’air froid en provenance de Sibérie et de l’intérieur du continent asiatique.

En été, au contraire, le Japon subit l’influence des masses d’air provenant de l’océan Pacifique. Le climat du Japon, et plus particulièrement de son littoral, est affecté par les courants océaniques au sud, le Courant du Japon, chaud et appelé Kuroshio et au nord, le Courant d’Okhotsk, froid et appelé Oyashio.

Les précipitations sur tout le territoire japonais, à l’exception de la partie orientale d’Hokkaïdo, sont en moyenne de 100 cm par an. Certaines parties du littoral montagneux de l’île d’Hondo enregistrent jusqu’à 300 cm par an.

Carte vierge du Japon
Carte vierge du Japon – Crédit d-maps

La saison des pluies se situe entre juin et septembre. Cela n’écarte cependant pas le risque d’autres précipitations pendant le reste de l’année. Les pluies se produisant au mois de juin sont appelées baiu ou tsuyu.

Les températures saisonnières varient du nord au sud. En janvier, la moyenne se situe entre -9° et -7° C sur l’île d’Hokkaïdo, entre 2° C et 4° C sur l’île d’Hondo et aux alentours de 7° C dans le sud de l’île de Kiou Siou.

Japon sur une carte du monde
Japon sur une carte du monde – Crédit Actualitix.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *