Découverte du Parc National Torres del Paine

Vous souhaitez partir pour une expérience exceptionnelle en randonnée ? Vous souhaitez également découvrir l’Amérique du Sud ? Alors, ne manquez surtout pas la découverte du parc national Torres del Paine.

Parc national Torres Del Paine
Parc national Torres Del Paine

Il s’agit d’un parc offrant une beauté incroyable au Chili. Il se trouve tout au sud du Chili, donc en Amérique du Sud. Vous le trouverez à la frontière avec le voisin argentin et sa célèbre région de Patagonie. D’un côté on trouve donc la Patagonie en Argentine et de l’autre côté on trouve la cordillère des Andes célèbre également.

Vous êtes dans une région avec des paysages uniques au monde. Il faut savoir que ce parc est une réserve de biosphère depuis 1970 et il est déclaré comme tel à l’UNESCO. Le parc existe depuis 1959.

Découvrir le parc national Torres del Paine

Petite présentation du parc. Le parc national Torres del Paine se trouve sur la commune du même nom. Il couvre près de 2 400 km² dans le sud du Chili. La région est tellement belle que le parc est frontalier d’autres parcs nationaux.  Pourquoi avoir créé un tel parc ? L’objectif est de conserver les paysages et l’écosystème qui se trouve au niveau des massifs. On trouve des paysages somptueux et variés comme des montagnes, des glaciers, des étangs, des vallées et aussi des Grands Lacs.

Lac Torres del Paine

Mais d’où provient le nom du parc national Torres del Paine ? Le parc doit son nom à ces trois tours bleus ? Lorsqu’on dit tours bleues, il s’agit en réalité de trois formations granitiques qui sont emblématiques et représentatives du massif des Paine. En effet, « Paine » signifie « bleu » dans le dialecte local. C’est pour cela que le parc national est appelé ainsi.

Lac dans le parc naturel

Il est connu dans le monde entier et il est très touristique. En effet, sur ce dernier on y trouve de nombreux sentiers et refuges qui permettent de faire du trekking. Imaginez, en 1986 il y avait près de 8 000 visiteurs chaque année. En 2016, le chiffre était passé à plus de 200 000 visiteurs avec près de 55 % d’étrangers. Le parc est donc devenu un attrait touristique majeur pour le pays. Sa situation géographique et ses paysages fantastiques y sont pour quelque chose. Ce trek est connu sous le nom de trek W.

Granit sommet dans le parc naturel Torres del Paine

Vous allez pouvoir observer des paysages magnifiques, mais également découvrir une faune et une flore conservée. Ainsi vous pourrez observer des Condors, Aigle et Urubu qui arpentent le parc national Torres del Paine.

Vous découvrirez des vallées verdoyantes et des montagnes qui offriront des paysages que vous n’êtes pas prêts d’oublier. De même, les lacs et notamment le célèbre lac gris seront une expérience inoubliable. Vous pourrez également découvrir le glacier gris qui fait 65 km de long. Ce dernier est issu de la région de Patagonie.

Glacier Gris

Organiser son voyage et son trek

Vous vous demandez peut-être comment organiser votre voyage pour découvrir le parc national Torres del Paine ? Le meilleur moment pour vous rendre sur place est généralement de novembre à février, même si les conditions climatiques ne sont jamais certaines dans le secteur. Pour découvrir le parc national Torres del Paine, il vous faudra environ 4 jours de randonnée si vous parvenez à marcher entre six et huit heures par jour. En effet, il faudra compter près de 100 km pour découvrir le parc.

Torres del Paine

Pour découvrir ce dernier, vous allez devoir vous rendre à Torres del Paine par la route. Vous devrez d’abord prendre l’avion pour arriver à Santiago Punta Arenas et ensuite trouver un moyen de locomotion jusqu’à la ville Torres del Paine. Prévoyez des vêtements imperméables, car les températures peuvent chuter très rapidement. Imaginez qu’en été, elles peuvent descendre facilement à 0° avec des vents de 100 km. Dès lors, prévoyez plusieurs épaisseurs imperméables pour vous protéger du froid.

Montagne dans le parc National Torres del Paine

Une information qui est également importante, lorsque vous allez emprunter le sentier balisé, ce dernier a été prolongé afin de relier les deux extrémités du W. Il est donc plus intéressant de débuter le circuit dans le sens contraire des aiguilles d’une montre pour éviter d’avoir le vent de face.

Articles en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page