Guide de voyage en Irlande

Vous souhaitez découvrir un pays mystérieux avec des paysages à couper le souffle ? Alors bienvenue en Irlande. Pour préparer votre séjour, nous vous proposons un guide de voyage en Irlande.

Située dans l’Océan Atlantique Nord, en Europe de l’Ouest, l’Irlande est une île aux nombreux atouts. L’Irlande séduit notamment par la diversité de ses paysages naturels sauvages. Son patrimoine culturel, hérité d’un passé historique riche en rebondissements, fait également son identité à l’échelle mondiale.

Guide voyage en Irlande
Guide voyage en Irlande – Crédit Pixabay

L’Irlande est une destination idéale pour les amoureux de la nature et les voyageurs qui sont en quête d’évasion et de découvertes. Ce guide de voyage en Irlande vous livre toutes les informations à connaître pour organiser un séjour sur l’île.

Il existe deux pays sur l’île. On trouve la République d’Irlande qui occupe la majeure partie de l’île et l’Irlande du Nord. Cette dernière est une des nations qui constitue le Royaume-Uni.

Comment se rendre en Irlande ?
Informations pratiques
Sécurité
Les villes et les lieux à découvrir absolument lors d’un voyage en Irlande
Les sites naturels incontournables en Irlande
La gastronomie irlandaise
Organiser un voyage en Irlande

Comment se rendre en Irlande ?

Comment commencer un guide de voyage en Irlande ? Par les meilleurs moyens de s’y rendre. L’île est bien desservie par les réseaux de transport. Vous avez largement le choix quant au moyen à utiliser.

Carte de l’Irlande – Crédit Google Maps

1. Prendre l’avion pour se rendre en Irlande

Prendre l’avion constitue le moyen le plus rapide pour se rendre en Irlande. Le pays possède une dizaine d’aéroports accueillant les vols internationaux. Ces aérogares sont réparties dans les villes les plus importantes, à savoir : Dublin, Cork, Shannon, Belfast (aéroport George Best et aéroport international de Belfast), Londonderry, Waterford, Knock, Kerry et Donegal.

British Airways, Aer Lingus ainsi que plusieurs autres compagnies aériennes (Air France- KLM, Lufthansa, …) font régulièrement les liaisons aériennes entre l’Irlande et les grandes villes européennes. A titre indicatif, le prix du billet d’avion aller-retour Paris-Dublin, s’élève, en moyenne, à 230 €.

Des compagnies spécialisées dans les vols low Costs opèrent sur ces trajets. Vous pouvez notamment avoir un ticket aller-retour auprès de Ryanair pour près de 75 €.

2. Rejoindre l’Irlande en ferry

Les adeptes de longs voyages en mer ont la possibilité de rejoindre l’Irlande en ferry direct. Cette option représente la meilleure alternative pour les voyageurs qui partent en voiture. Disposer de son propre véhicule pendant le séjour permet de profiter d’une pleine liberté dans les déplacements.

Le trajet le plus court se fait au départ de Cherbourg, en Normandie, à destination de Rosslare. La traversée dure près de 19 heures 15 minutes et est exclusivement assurée par la compagnie irlandaise Irish Ferries.

Outre le port de Rosslare, l’Irlande possède quatre autres ports de ferry, à Dublin, à Belfast, à Cork, et à Larne. Le coût de la traversée s’élève entre 50€ et 100€.

3. Aller en Irlande en train

Vous pouvez aller en Irlande en prenant l’Eurostar pour traverser la Manche et rejoindre, d’abord, l’Angleterre. Vous devez, ensuite, quitter Londres pour vous rendre dans le port de ferry de Liverpool. Les ferries de la compagnie P&O Irish Sea effectuent très régulièrement le trajet maritime entre Liverpool et Dublin.

Vous pouvez aussi rejoindre le port de Liverpool Birkenhead puis faire la traversée jusqu’à Belfast à bord d’un ferry Stena Line.

Le prix du voyage en train Eurostar Paris-Londres est d’environ 40€. Comptez, ensuite, un total d’environ 36€ pour faire le trajet depuis Londres – Dublin ou Londres – Belfast. Le prix indiqué inclut les coûts de l’itinéraire au départ de Londres pour aller jusqu’au port et de la traversée maritime en ferry.

Ainsi, prendre le train pour aller en Irlande coûte, en moyenne, moins de 80 €. Le voyage France vers l’Irlande dure, en tout, près de 14 heures.

4. Partir en Irlande en bus

Vous pouvez prendre le bus à Paris Gare de Lyon pour rejoindre Londres, via le tunnel sous la Manche. Une fois arrivé dans la capitale anglaise, vous devez aller à Liverpool pour prendre le ferry pour Dublin ou à Liverpool Birkenhead pour rejoindre Belfast.

La durée du voyage est d’un plus de 21 heures. Un ticket de bus Paris-Londres coûte près de 20€ et le voyage Londres- Dublin ou Londres-Belfast coûte environ 40 €. Le total du trajet s’élève donc à près de 60€.

Informations pratiques du guide de voyage en Irlande

Vous trouverez ci-après les informations utiles pour un voyage en Irlande.

Les conditions d’entrée en Irlande

Un élément important dans ce guide de voyage en Irlande, quelles sont les conditions d’entrée en Irlande ? L’Irlande a conclu un accord de libre circulation des voyageurs avec plusieurs pays, à savoir :

  • Les pays membres de l’Espace Economique Européen (EEE) : 27 pays de l’Union Européenne, Norvège, Liechtenstein et Islande,
  • Canada,
  • Etats-Unis,
  • Australie,
  • Japon,
  • Certains pays d’Amérique Latine,
  • Certains Etats des Caraïbes.

Les ressortissants de ces pays n’ont pas besoin de passeport ni de visa pour entrer en Irlande. Ils doivent, cependant, présenter une carte d’identité nationale en cours de validité.

Un passeport et un visa valides sont réclamés aux voyageurs originaires des autres pays non cités. Les procédures pour l’obtention d’un visa pour l’Irlande sont détaillées sur le site officiel.

Les autorités irlandaises délivrent deux visas spéciaux. Le visa court séjour permet aux touristes qui possèdent un visa britannique de visiter librement l’Irlande. Ce programme est effectif jusqu’au 31 décembre 2021. Les travailleurs qui souhaitent se rendre en Irlande pour un séjour vacances travail doivent faire une demande pour obtenir le visa vacances travail.

Les voyageurs qui ramènent leur voiture personnelle doivent absolument avoir la carte grise et la carte verte. Les touristes européens peuvent conduire avec leur permis de conduire.

Sécurité

En général, l’Irlande est un pays tranquille. Les voyageurs et les habitants profitent d’une sécurité optimale partout en Irlande. Toutefois, certains voyageurs se font dépouiller ou agresser par manque de vigilance lorsqu’ils circulent dans les quartiers populaires des grandes villes comme Dublin et Belfast. Cela arrive très rarement.

Des agents de police sont postés au niveau des endroits stratégiques de la ville pour assurer la sécurité. Vous pouvez les solliciter à tout moment. Vous pouvez aussi appeler gratuitement le 999 pour signaler un vol, une agression ou toute autre situation d’urgence.

La situation socioéconomique et le climat politique y sont particulièrement stables.

Santé

L’Irlande dispose d’un système de santé de grande qualité. Les voyageurs qui doivent suivre un traitement médical spécifique peuvent emmener leurs médicaments.

Les produits doivent être transportés dans leur emballage d’origine. Le voyageur doit aussi emporter l’ordonnance établie par son médecin traitant, comportant le nom générique de chaque médicament.

Les villes et les lieux à découvrir absolument lors d’un voyage en Irlande

L’Irlande s’illustre par son identité culturelle et sa richesse naturelle. Partez à la découverte des atouts du pays en visitant les villes et les sites les plus remarquables.

Découvrir grandes villes d’Irlande

L’Irlande compte de nombreuses villes uniques, vous pouvez d’ailleurs les retrouver sur la carte détaillée de l’Irlande.

1. Dublin

Dublin est un passage incontournable lors d’un séjour en Irlande. La capitale rassemble la plupart des sites et des monuments qui marquent les grandes dates de l’histoire de l’Irlande. Le château de Dublin, la Cathédrale St Patrick et le musée national font notamment partie des endroits les plus remarquables de la ville.

Le château de Dublin
Le château de Dublin – Crédit Pixabay

Le quartier branché et dynamique de Temple Bar est le haut lieu de la culture irlandaise, avec sa rue pavée bordée par des rangées de pubs, de bars, de cafés et de galeries d’art. Les adeptes de bières ne peuvent pas manquer la visite de Guinness Storehouse.

La brasserie est devenue un musée à part entière dédiée à la mousse. Pour le côté nature, les visiteurs peuvent profiter pleinement des grands espaces verts du parc St Stephen’s Green et du Phoenix Park.

2. Belfast

La capitale de l’Irlande du Nord, Belfast, s’illustre aussi par son identité culturelle. Cette ville est notamment connue grâce à l’histoire du Titanic. Ce paquebot qui a marqué l’histoire y dispose de son propre musée dédié : le Titanic Belfast. Le site représente un lieu incontournable lors d’un voyage en Irlande.

Pour vous imprégner de l’atmosphère authentique des lieux, passez par St George’s Market. Le marché local s’active toutes les fins de semaine. Belfast possède aussi son musée : l’Ulster Museum, établi dans un site d’exception, au cœur d’un jardin botanique.

3. Londonderry

Londonderry est la deuxième plus grande ville d’Irlande du nord et le principal théâtre des événements historiques les plus mémorables du pays tout entier. Londonderry a été entièrement reconstruite et est devenue une charmante ville à l’architecture moderne.

Toutefois, les vestiges du passé restent omniprésents. La fortification qui entourait la ville y est toujours visible. Les monuments détruits durant le conflit nord-irlandais n’ont pas été remis à l’état. Ces éléments offrent un caractère particulier aux lieux.

Un tour par le quartier de Bogside représente une véritable immersion culturelle. Ce secteur a été la scène d’un épisode sanglant du passé mouvementé de l’Irlande, à savoir le Bloody Sunday. Le Bogside fait aujourd’hui partie des endroits les plus calmes de la ville, bien en marge des désastres du passé.

Quelques bouquets de fleurs, des drapeaux, des affiches et des plaques commémoratives rappellent toujours les événements passés.

4. Kilkenny

Kilkenny ,située au sud-ouest de Dublin, tient un rôle crucial dans l’histoire de l’Irlande. La ville a été le siège du Parlement anglais à l’époque médiévale. Le centre-ville de Kilkenny reflète toujours son rayonnement durant cette période, avec ses ruelles et ses maisons anciennes.

Le château de Kilkenny
Le château de Kilkenny – Crédit Pixabay

Les édifices religieux à l’instar de la cathédrale Sainte Marie, la cathédrale Saint-Canice et l’abbaye noire, bien conservées, font la renommée de la localité à l’échelle internationale. Mais le château de Kilkenny représente sans aucun doute le monument le plus distinctif de la région.

5. Galway

Galway allie authenticité et dynamisme. Cette petite ville portuaire se situe sur le littoral ouest de l’Irlande, à l’embouchure du fleuve Corrib. Une atmosphère bohème y règne. Les bars, les pubs et les petites boutiques sont animés en permanence par les représentations de musiques et de danses traditionnelles.

Les jeunes Irlandais et les touristes apprécient de s’y retrouver pour passer de bons moments autour des verres de bières et de whiskeys locaux.

6. Le Connemara

Le Connemara est une région de l’ouest de l’Irlande qui fait partie des principaux sites touristiques du pays. La zone géographique se compose d’un parc national s’étendant sur une surface totale de 3 000 hectares.

Le Connemara abrite également d’autres sites distinctifs comme celui du château de Kylemore, avec son église à l’architecture néo-gothique, parfaitement intégrée dans la nature sauvage.

Région du Connemara
Région du Connemara – Crédit Pixabay

Le fjord de Killary Harbourg vaut également le détour. Par ailleurs, un voyage en Irlande ne serait pas une réussite sans un passage par la route panoramique de Sky Road.

Les sites naturels incontournables en Irlande

Continuons ce guide de voyage de l’Irlande avec les sites naturels. En effet, l’île s’illustre par la grande diversité de son patrimoine naturel. Les sites suivants sont à découvrir absolument lors d’un séjour en Irlande.

1. L’Anneau du Kerry – The Ring of Kerry

L’Anneau du Kerry est un itinéraire de randonnée de 179 km, dans le sud-ouest de l’Irlande. Le circuit emmène les voyageurs en immersion dans des paysages primaires d’une beauté rare. La balade est ponctuée par des instants de fascination et de découverte inédite.

L’Anneau du Kerry passe par des sites naturels extraordinaires, à l’instar du Devil’s Punchbal, cette étendue d’eau d’un bleu intense. Les montagnes culminant à des hauteurs phénoménales, offrent un très beau panorama sur le large. Sans compter les grandes plages de sable blanc.

Les randonneurs peuvent aussi marquer des arrêts au niveau des monuments historiques typiques tels que le château médiéval Ross Castle et le Manoir de Muckross. Cette bâtisse, entourée d’un grand jardin verdoyant, a été classée parc national dans les années 1930.

L’édifice, qui fut la demeure de la Reine Victoria pendant son séjour en Irlande en 1891, arbore une architecture somptueuse. Les pièces principales du château ont été conservées à leur état d’origine, avec tous les meubles et autres éléments anciens.

2. Les falaises de Moher

Comment créer un guide de voyage en Irlande sans parler du célèbre littoral irlandais qui se distingue par ses imposantes falaises. Trônant à une hauteur de 215 m au-dessus de l’océan et s’étendant sur une longueur de 8 km, les falaises de Moher ne manquent pas de fasciner les voyageurs.

Les falaises Moher
Les falaises Moher – Crédit Pixabay

De nombreux circuits dédiés dévoilent la splendeur de ces éléments naturels aux touristes venus des quatre coins du monde. Ces derniers peuvent arpenter les sentiers qui longent les falaises.

La découverte se termine généralement par un moment d’émerveillement devant le panorama extraordinaire des falaises surplombant la mer. Le tableau est d’autant plus fabuleux sous le coucher du soleil.

3. La péninsule de Dingle

Parmi les péninsules d’Irlande, celle de Dingle se distingue par la splendeur de ses espaces naturels. Les lignes côtières forment des baies et des plages magnifiques, qui laissent, par endroit, place à de hautes falaises abruptes.

A l’intérieur des terres, les villages pittoresques prennent place dans les plaines verdoyantes et aux pieds des montagnes luxuriantes de Stradbally Mountain et de Slieve Mish Mountains. Les lacs de la Péninsule de Dingle constituent également des attraits à part entière notamment pour les amateurs de pêche.

4. Le parc national du Burren

Localisé dans la région du Burren, à l’ouest de l’Irlande, le parc national du même nom, est un site géologique unique au monde. L’espace s’étend sur une surface de 1 500 hectares abritant des krasts qui forment des structures naturelles extraordinaires, datant de la période du Carbonifère.

Le Parc National de Burren
Le Parc National de Burren – Crédit Pixabay

Les massifs de roches calcaires composent un paysage lunaire et désertique. Une visite guidée constitue le meilleur moyen de découvrir le parc national du Burren. Par ailleurs, l’espace est traversé par sept sentiers de randonnée.

La gastronomie irlandaise

La gastronomie irlandaise a connu de grandes évolutions au cours des siècles.

L’Irish breakfast

Il ne serait pas correct de parler de la gastronomie irlandaise sans commencer par le fameux Irish breakfast, connu pour être le petit déjeuner complet.

Le plateau se compose d’une boisson chaude (thé ou café), d’un verre de jus d’orange, de bacon, de saucisses, de boudin noir, de boudin blanc, d’œufs, de flageolets agrémentés ou non de sauce tomate, de porridge et de soda bread (pain brioché).

Les plats typiques de l’Irlande

La cuisine traditionnelle utilise essentiellement des produits du terroir et particulièrement des légumes et des viandes. La pomme de terre et le chou constituent notamment les principaux ingrédients des recettes issues de la tradition culinaire irlandaise.

Parmi les plats typiques, on peut citer le colcannon à base de pomme de terre, d’ail et de chou, le boxty composé de bacon et de chou. Dans la catégorie des recettes avec des viandes, on ne saurait oublier l’Irish stew, le fameux ragout préparé avec des viandes de mouton, de bœuf et d’agneau.

Les poissons et les fruits de mer font également partie des produits essentiels dans la gastronomie irlandaise. Le fish and chips est le plat irlandais par excellence, au même titre que les huîtres et le Guinness. Toutefois, ces recettes n’appartiennent pas réellement à la culture irlandaise.

Ces plats, comme tant d’autres, qui font aujourd’hui l’identité du pays à travers le monde, sont issus de la modernisation de la cuisine irlandaise.

Les boissons locales

L’Irlande est le pays du whiskey (Whisky) et de la bière brune.

L’Irish Whiskey est une eau-de-vie obtenue à partir de la distillation d’orge et d’autres produits céréaliers (seigle, blé, …). Les Irlandais s’approprient l’invention de cette boisson alcoolisée de renommée mondiale.

Un pub en Irlande
Un pub en Irlande – Crédit Pixabay

Le whiskey irlandais constitue la base d’une autre boisson typique d’Irlande : l’Irish Coffee. Ce cocktail est fabriqué avec du whiskey, du café très chaud sucré avec de la cassonade, de la crème qui forme une mousse généreuse et aérienne.

La bière brune bien mousseuse, ou le stout, est une véritable institution en Irlande. Le Guinness est notamment la marque de stout irlandais la plus connue.

Organisez-vous avec un guide de voyage en Irlande

Pour conclure ce guide de voyage en Irlande, voici les points à considérer pour organiser un séjour en Irlande :

  • Choisir la meilleure période pour ne rien rater des atouts de l’Irlande : le climat est agréable entre avril et septembre,
  • S’informer sur toutes les formalités pour entrer et séjourner en Irlande,
  • Planifier des activités autour de la découverte historique,
  • Partir à la rencontre des Irlandais pour s’imprégner de leur culture chaleureuse,
  • Profiter pleinement de la diversité du patrimoine naturel.

Articles en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page