Carte des Comores

Dans cet article vous trouverez une carte des Comores. La République fédérale islamique des Comores se trouve entre l’île de Madagascar et le littoral oriental du continent africain, à l’entrée du canal du Mozambique.

Carte des Comores
Carte des Comores – Crédit Geoatlas

Géographie avec la carte des Comores

Cet archipel se compose de trois grandes îles et de deux îles plus petites. A l’exception de l’île de Mayotte, sa superficie totale représente approximativement 2 170 kilomètres carrés. La capitale, Moroni, se trouve sur l’île de grande Comore et abrite près de 111 000 habitants.

Comores carte
Comores carte – Crédit Nation Online

Grande Comore (que l’on peut remarquer sur la carte des Comores) est la plus grande île de l’archipel et abrite un volcan actif qui est aussi le plus sommet du pays : le Mont Karthala. Les îles de Mohéli et d’Anjouan sont les deux autres îles principales.

Carte administrative des Comores
Carte administrative des Comores- Crédit Geoatlas.fr

L’île de Mayotte possède, quant à elle, un statut particulier. Bien qu’elle fasse partie de l’archipel pour le gouvernement comorien, il s’agit en fait d’une possession française.

Carte routière des Comores
Carte routière des Comores- Crédit Geoatlas.fr

L’archipel possède un climat tropical caractérisé par une saison sèche, de mai à octobre, et une saison des pluies, de novembre à avril. Les températures les plus chaudes sont enregistrées en novembre où elles atteignent 28°C. Les précipitations les plus importantes ont, quant à elles, lieu en janvier.

Carte géographique des Comores
Carte géographique des Comores – Crédit Larousse

L’archipel importe plus de la moitié des produits alimentaires consommés par la population. Les agriculteurs comoriens élèvent du bétail et des moutons. Ils cultivent également du manioc, des patates douces, des bananes, du riz (sur les versants montagneux), de la vanille, des fleurs, des noix de coco et des clous de girofle. L’archipel abrite par ailleurs, plusieurs scieries et des usines spécialisées dans le conditionnement et la transformation de la vanille, ainsi que dans la fabrication du savon et de l’huile. Les Comores possèdent aussi quelques centrales hydroélectriques.

Carte des régions des Comores
Carte des régions des Comores – Crédit d-maps

L’aéroport international se trouve sur l’île de Grande Comore, à proximité de Moroni (voir la carte des Comores). Les différentes îles de l’archipel sont reliées à Madagascar et à l’Afrique Orientale par plusieurs compagnies aériennes et compagnies de ferry. L’Islam est la religion d’état et le système éducatif se conforme au système français et islamique.

Carte des villes des Comores
Carte des villes des Comores

Histoire des Comores

La France a pris possession de l’île de Mayotte en 1843. L’ensemble de l’archipel est ensuite devenu un protectorat français en 1886 avant de faire partie des territoires d’Outre-mer français en 1947.

Carte vierge des Comores
Carte vierge des Comores – Crédit d-maps

En 1974, les îles de grande Comore, de Mohéli et d’Anjouan (que l’on peut remarquer sur la carte des Comores) ont voté leur indépendance mais l’île de Mayotte a choisi de rester rattachée à la France. Le gouvernement comorien est dirigé par un président élu pour cinq ans qui désigne ensuite les gouverneurs chargés d’administrer les îles. Il nomme également les membres du cabinet des ministres. L’Assemblée fédérale se compose de 42 membres élus au suffrage universel.

Comores sur une carte de l'Afrique
Comores sur une carte de l’Afrique – Crédit Wikipedia

A partir de 1984, l’Afrique du Sud a procédé au ravitaillement des mercenaires du Mozambique par l’intermédiaire de l’archipel des Comores. Le gouvernement était pendant cette période contrôlé par une Garde Présidentielle dirigée par le mercenaire français Bob Denard.

Le 27 novembre 1989, le président Ahmed Abdallah est assassiné et Said Mohamed Djohar devient alors président intérimaire. Son élection à la présidence en mars 1990 marque le retour de la démocratie. Il est réélu en 1994. Bob Denard tente un nouveau coup d’état en 1995 mais finit par se rendre aux autorités. Mohamed Taki Aboukarim remporte les élections présidentielles en 1996.

Comores sur une carte du monde
Comores sur une carte du monde – Crédit Actualitix

Le mois d’octobre suivant est marqué par l’adoption d’une nouvelle constitution d’inspiration islamique. Celle-ci prévoit, entre autres, le renforcement des pouvoirs du chef de l’état et la formation d’un parti unique de la majorité.  En 2016, la population de l’archipel était estimée à 795 000 habitants.

Articles en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *